Des miliciens nigériens de Boko Haram se sont rendus aux autorités, selon Niamey

Publié par igihe
Le 28 décembre 2016 à 05:10
Visites :
56 2

Une trentaine d’anciens combattants de Boko Haram se sont rendus aux autorités du Niger, a annoncé le ministre nigérien de l’Intérieur Mohamed Bazoum ce mardi 27 décembre. C’est la première fois que les autorités de Niamey font état de désertions de Nigériens des rangs du mouvement jihadiste.

Ils étaient 31 à être présentés, mardi 27 décembre, au ministre de l’Intérieur à Diffa, dans le sud-est du Niger. Parmi eux, 26 hommes et 3 femmes de nationalité nigérienne. Sur les images diffusées par le gouvernement, tous sont plutôt dociles sous le soleil, portant des vêtements civils, des T-shirts ou des hauts de survêtements.

Les autorités nigériennes veulent à l’évidence montrer que la porte est ouverte pour les déserteurs de Boko Haram. En ce moment même, une cérémonie est en cours dans le stade régional de Diffa pour marquer cette reddition d’enfants du pays devenus des combattants jihadistes.

Déradicalisation

Pour l’heure, tous sont gardés dans un « centre sécurisé » et vont pouvoir bénéficier d’une amnistie. Ils devront d’abord passer par un programme de déradicalisation et de réinsertion avant de rejoindre leur famille.

Comme au Nigeria et au Tchad, Il est probable que d’autres désertions vont suivre – en tout cas le Niger s’y prépare. Boko Haram a subi un sérieux revers avec la reprise ce week-end de son fief de la forêt de Sambissa, au Nigeria voisin, mais aussi la capture d’un commandant en fuite, à Lagos.

Maintenant que les routes sont rouvertes, des milliers d’habitants commencent par ailleurs à regagner leur village dans la région, des villages qui étaient encore occupés récemment par Boko Haram.

avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité