Clément Kanku déplore les affrontements entre les forces de l’ordre et les miliciens de Kamwina Nsapu

Redigé par igihe
Le 13 janvier 2017 à 01:23
Visites :
56 2

Le ministre de la Coopération au développement, Clément Kanku, appelle à la paix et au dialogue dans une démarche pacifique pour mettre fin aux affrontements récurrents entre les forces de l’ordre et les miliciens du chef coutumier Kamwina Nsapu tué en aout 2016 au Kasaï-Central.

« Il y a plus de six mois que nos populations sont plongées dans une véritable tragédie. Les évènements malheureux qui sont survenus dans notre province, nous ont plongés dans une véritable crise humanitaire. C’est pourquoi nous sommes en train de lancer aujourd’hui cet appel à la paix : nous demandons aux Kasaiens de privilégier toutes les voies pacifiques pouvant nous amener à trouver une solution aux multiples difficultés que nous sommes en train de traverser aujourd’hui », a-t-il indiqué jeudi à Radio Okapi.

Fils du terroir, M. Kanku déplore le fait que les familles se sont cachées en brousse et les enfants ne vont plus à l’école, à la suite de cette situation. Il appelle l’autorité provinciale à être à l’écoute de la population.

« Comment peut-on parler développement dans notre province si ces évènements malheureux continuaient à perdurer ? Aujourd’hui, les travaux du barrage hydroélectrique de Katende sont tout simplement suspendus, parce qu’il y a insécurité et que les ingénieurs ne savent pas aller sur le site pour travailler », s’indigne le ministre de la Coopération au développement.

Depuis quelques mois, les éléments du feu chef coutumier Kamwina Nsapu s’affrontent aux forces de l’ordre et de sécurité, notamment à Kananga, Tshimbulu et Tshikapa. Plusieurs pertes en vies humaines et des blessés sont enregistrés. Ces affrontements jettent de nombreuses familles en errance dans la brousse.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité