IGIHE.com \BB Sports \BB Football
Football : disparition à Abidjan de l’international Laurent Pokou
Publié le 14-11-2016 - à 11:04' par igihe

Laurent Pokou est décédé dimanche à Abdijan des suites d’une longue maladie. L’ancien attaquant ivoirien, l’un des plus grands joueurs africains de l’Histoire, a longtemps détenu le record de buts en Coupe d’Afrique des Nations : 14 buts en deux éditions. Un record battu par Samuel Eto’o en 2008. Laurent Pokou avait 69 ans.

Laurent Pokou était malade depuis plusieurs semaines, mais il bénéficiait de soins adéquats dans une clinique de référence d’Abidjan. Nul ne s’attendait à sa disparition aussi est-ce avec grande émotion que les Ivoiriens ont appris le décès en milieu d’après-midi, dimanche 13 novembre, de « l’homme d’Asmara ». L’homme d’Asmara, c’est ainsi que le journaliste guinéen Boubacar Kanté l’avait surnommé pour son exploit à la CAN 68 en Ethiopie. Laurent Pokou avait alors été sacré meilleur buteur avec 6 buts, dont 2 contre le Ghana en demi-finale.

« LP », comme l’appelaient ses intimes, récidive à la CAN 1970 au Soudan : il marque 8 buts, dont 5 contre l’Ethiopie en phase de poule. Quatorze buts en deux Coupes d’Afrique. Meilleur buteur jusqu’en 2008, il perd ce titre au profit de Samuel Eto’o, devenu meilleur buteur, en ayant participé à cinq CAN.

Laurent Pokou débute sa carrière au Standard de Bouaké, puis c’est ensuite l’ASEC Mimosas, un club d’Abidjan et la France puisqu’il jouera à Rennes et à l’AS Nancy Lorraine. En France, il marque 101 buts entre 1973 et 1979 avec ces deux clubs, toutes compétitions confondues. A Rennes on l’appelait affectueusement « Le Duc de Bretagne ».

En fin de carrière en 1980, Laurent Pokou entraîne l’ASEC et le Rio Sport d’Anyama. Laurent Pokou était conseiller auprès du président de la Ligue professionnelle de Football et membre de la Commission de développement de la Fédération.

avec rfi.fr


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!