IGIHE.com \BB Sports
Cuisses, hanches, fesses : le secret pour brûler les graisses récalcitrantes
Publié le 28-01-2013 - à 22:35' par .Par Erwann Menthéour Yahoo ! Pour Elles

Un constat s’impose : dans les salles de sport, les hommes et les femmes se sont appropriés les différents territoires d’un commun accord, sans même se lancer dans une guerre farouche.

Aux premiers les barres, haltères et autres poids en fonte, aux secondes les elliptiques et les cours d’abdo-fessiers. Et il est très rare de voir un membre de l’un des camps s’aventurer en terre ennemie !

Cuisses, hanches, fesses : le secret pour brûler les graisses récalcitrantes Erwann Menthéour, créateur de la méthode de coaching Fitnext, nous donne des conseils sur la meilleure façon de brûler les graisses tenaces.

Vous ne ressemblerez jamais à Schwarzenegger !

D’où vient cette peur qu’ont les femmes de franchir la frontière du monde de la musculation ? Sans doute de la vision faussée qu’elles en ont, confortées dans leur opinion par la présence dans certains magazines de sportives aux corps bodybuildés, muscles saillants et veines apparentes, représentant à leurs yeux l’anti thèse de la féminité (et c’est parfois vrai !).

Elles oublient en cela qu’un tel physique ne se construit qu’au prix d’efforts intenses et répétés, jour après jour, année après année, optimisés par des apports nutritionnels soigneusement calculés… sans même parler de substances illicites aux vertus anabolisantes !

Bref, oubliez ces clichés sur la musculation et sachez qu’une femme produit environ dix fois moins de testostérone qu’un homme. C’est la principale hormone anabolisante naturellement sécrétée par l’organisme, c’est elle qui est, entre autre, responsable de la prise de masse musculaire.

Un tel écart explique bien des différences entre les deux sexes, tant au niveau du comportement que de la force ou du taux de masse grasse. En effet, en plus de stimuler la masse musculaire cette hormone influe également sur le stockage et l’utilisation des graisses, accompagnée dans ces deux tâches par sa consoeur l’hormone de croissance.

A l’inverse, la production d’oestrogènes, hormones féminines, a pour conséquence de limiter le gain de muscles, et la combinaison de ces particularités biochimiques explique que vous pouvez, mesdames, soulever de lourdes barres sans risquer de ressembler à ce bon vieux Schwarzenegger !

La musculation pour maîtriser son poids

Oui mais alors quel est l’intérêt de faire de la musculation si tout est joué d’avance, si les différentes productions hormonales empêchent toute progression ? Parce qu’en produire moins ne signifie pas ne pas en produire !

Et parce que la musculation, en stimulant les sécrétions hormonales possède ainsi le pouvoir de vous tonifier musculairement tout en agissant favorablement sur la perte de tissu adipeux : pour schématiser elle permet donc de « transformer » le gras en muscle !

A moyen terme, une augmentation de la masse musculaire, même légère, provoque une augmentation du métabolisme de base, le muscle étant, pour rappel, le principal consommateur de calories. Ce sont donc autant de calories qui finiront « brûlées » et non stockées.

De plus, les exercices de musculation les plus complets, comme les squats par exemple, sont si sollicitant pour l’organisme qu’ils vont déclencher un afflux important d’adrénaline.

Et cette hormone est votre meilleure alliée pour vous aider à déstocker les zones les plus récalcitrantes, les hanches et les fesses par exemple, que même des heures d’elliptique ne viendront jamais solliciter.

La musculation pour lutter contre l’ostéoporose

Dernier petit point : les muscles sont attachés aux os par des tendons, contracter fortement ses muscles permet donc de tirer puissamment sur ses os, provoquant en réaction adaptative leur renforcement.

La musculation se trouve ainsi être un excellent moyen de lutter contre l’ostéoporose, un argument venant compléter si nécessaire la liste des bonnes raisons qui devraient vous pousser à participer à la mixité des genres dans les salles de fitness !

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!