Chan 2016 : des milliers de Congolais à Kigali pour assister au match RDC-Guinée.

Redigé par IGIHE
Le 4 février 2016 à 02:08

En quart de finale du Chan 2016 RDC-Rwanda (2-1), plusieurs milliers de Congolais, notamment des habitants du Nord et Sud-Kivu, avaient déjà franchi la frontière pour se rendre au Rwanda. Pour la demi-finale face à la Guinée, ils ont récidivé.
A Goma, ville congolaise frontalière avec le Rwanda, les services de l’immigration affirment que de nombreuses personnes continuent à traverser la frontière pour se rendre à Kigali où Les Léopards vont affronter le Syli à 15 heures (GMT+1).
Le vice-président de (...)

En quart de finale du Chan 2016 RDC-Rwanda (2-1), plusieurs milliers de Congolais, notamment des habitants du Nord et Sud-Kivu, avaient déjà franchi la frontière pour se rendre au Rwanda. Pour la demi-finale face à la Guinée, ils ont récidivé.

A Goma, ville congolaise frontalière avec le Rwanda, les services de l’immigration affirment que de nombreuses personnes continuent à traverser la frontière pour se rendre à Kigali où Les Léopards vont affronter le Syli à 15 heures (GMT+1).

Le vice-président de la Fédération congolaise de football association (Fecofa), Donatien Tshimanga a annoncé la présence de cinq mille Congolais dans les gradins du stadium Amahoro pour pousser les Léopards à la victoire.

Dans la capitale provinciale du Nord-Kivu, des écrans-géants ont été installés dans différents endroits de la ville pour permettre au public de suivre ce match en direct.

A (re) Lire : Chan 2016 : l’arbitre kenyan Davies Ogenche pour le match RDC-Guinée

Certains bars et restaurants se sont également équipés en poste de télévision pour la circonstance.

Interrogé par Radio Okapi, quelques habitants de Goma n’ont pas caché leur optimisme. Ils parient volontiers sur la victoire des Léopards de la RDC.

« Ce match est très capital pour nous parce que c’est pour la finale [que nous jouons]. La RDC va gagner par deux buts à zéro », pronostique un Gomatracien.

Certains conducteurs de taxi sont déjà habillés en vareuse de l’équipe nationale alors que d’autres ont décoré leurs visages aux couleurs du drapeau national.

Aux couleurs du drapeau

A Kinshasa aussi, certains se parent aux couleurs du drapeau national (rouge-bleu-jaune).

Les commerçants profitent du match pour faire de bonnes affaires.

Des drapelets, chapeaux, écharpes ainsi que d’autres objets aux couleurs du drapeau se vendent dans tous les coins de la capitale.

Un autocollant se vend à 1000 francs congolais (1, 8 dollar américain). Une écharpe est vendue à 1500 francs congolais (1, 62 dollar américain) alors que le drapeau revient à 1 000 francs congolais (1, 8 dollar américain). La lunette se vend à 2 500 francs congolais (2, 70 dollars américains) alors que le T-shirt se négocie à 10 dollars américains.

Plusieurs conducteurs de véhicules et motos ont attaché des autocollants, écharpes ou drapelets à leurs engins.

« Nous avons des objets symbolisant la RDC : écharpes et autres pour honorer notre pays. Je suis un patriote et je suis fier de l’être. J’ai un drapeau de la RDC pour l’amour de la RDC et de nos joueurs », a confié un Kinois rencontré dans une rue de la capitale congolaise.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité