Urgent

CAN 2017 : Les enjeux dans le groupe C

Redigé par igihe
Le 20 janvier 2017 à 02:19

Ce vendredi 20 janvier, la deuxième journée du groupe C de la phase de poules de la CAN 2017 se déroule à Oyem. Au programme deux affiches, la République démocratique du Congo face à la Côte d’Ivoire, et le Maroc affronte le Togo. Voici les enjeux.
La deuxième journée dans les groupes A et B a déjà été décisive pour certains. Dans le groupe A, le Cameroun est en position favorable, tandis que dans le groupe B, le Sénégal est la première sélection à se qualifier pour la suite de l’épreuve. Au sein du (...)

Ce vendredi 20 janvier, la deuxième journée du groupe C de la phase de poules de la CAN 2017 se déroule à Oyem. Au programme deux affiches, la République démocratique du Congo face à la Côte d’Ivoire, et le Maroc affronte le Togo. Voici les enjeux.

La deuxième journée dans les groupes A et B a déjà été décisive pour certains. Dans le groupe A, le Cameroun est en position favorable, tandis que dans le groupe B, le Sénégal est la première sélection à se qualifier pour la suite de l’épreuve. Au sein du groupe C, une seule équipe peut déjà se qualifier, la RDC.

Une place en quarts

Les Léopards de Florent Ibenge sont à un pas de réussir à passer la première phase de la CAN 2017. Après la victoire face aux Marocains, 1-0, si les Congolais s’imposent à nouveau face aux Ivoiriens, ils seront assurés de jouer les quarts de finale. Toutefois, en face, les Eléphants ne comptent pas se laisser faire. Lors du premier match, la Côte d’Ivoire n’a pas réussi à se défaire des Eperviers emmenés par Claude Leroy, cédant le nul 0-0. Il faudra très vite se reprendre pour les champions d’Afrique en titre, même s’ils peuvent toujours être optimistes, car lors de la CAN 2015, ils avaient fait deux nuls en poules avant de gagner la dernière rencontre, se qualifiant pour les quarts, et finissant par gagner la CAN.

Sur le plan des statistiques de ces trois dernières années, les Eléphants ont battu deux fois les Léopards, dont la dernière en demi-finale de la CAN 2015 (3-1), tandis que les Congolais n’ont qu’une seule victoire lors des confrontations directes entre les deux nations.

Duel d’entraîneurs français

Hervé Renard et Claude Leroy vont s’affronter à Oyem dans un match à double tranchant. Hervé Renard, l’entraîneur du Maroc, devra porter son équipe qui a été battue par la RDC sur le score de 1-0. Le faux pas est interdit pour les Lions de l’Atlas, sinon ils seront éliminés. Les Marocains s’appuyeront sur Nabil Dirar ou encore Mehdi Carcela pour faire la différence, tandis que Mehdi Benatia devra contrer les offensives togolaises. Quant aux Eperviers de Claude Leroy, mentor d’Hervé Renard, ils ont réalisé un très bon match face aux Ivoiriens, et ils ont pu compter sur un Adebayor en forme, qui a été décisif sur le pressing offensif et utile sur les attaques des Eperviers, même s’il n’a pas réussi à marquer. Tout reste donc ouvert pour les quatre sélections, mais cette deuxième journée pourrait bien être cruciale.

Sur le plan des statistiques, il n’y a eu que deux matches officiels entre le Maroc et le Togo, qui se sont soldés par deux nuls, lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2010, qui s’est déroulée en Afrique du Sud. Sur le sol marocain, le score avait été de 0-0, tandis que sur le territoire togolais, les équipes s’étaient quittées sur un 1-1. Toutefois, le 15 novembre 2016, en amical, les Lions de l’Atlas avaient battu les Eperviers, 2-1.

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité