IGIHE.com \BB Société
Plus de sexe dans une relation amoureuse à long terme : est-ce cela le secret ?
Publié le 4-11-2016 - à 12:35' par IGIHE

Une idée reçue sur les relations amoureuses à long terme concerne le sexe : plus la relation serait longue, moins il y en aurait. Ou bien il finirait immanquablement par perdre son étincelle en tombant dans une routine ennuyeuse.

Toutefois, de nombreuses personnes vivant une relation durable contestent cela et affirment qu’en réalité, cela fonctionne très bien.

Aujourd’hui, une étude pourrait avoir trouvé la différence essentielle entre les couples à long terme qui ont de bonnes relations sexuelles et ceux qui n’en ont pas.

Et le secret, mesdames et messieurs, serait l’empathie.

Oui – ce n’est peut-être pas le mot le plus sexy de la langue française, mais une étude, publiée dans le American Psychological Association Journal, a révélé que les personnes sensibles et empathiques envers leurs partenaires étaient plus désirables à leurs yeux.

D’après Stylist, le professeur de psychologie Gurit E Birnbaum a mené une série d’expériences dans le but de déterminer les conditions optimales d’une bonne vie sexuelle.

Les chercheurs ont mené trois expériences. Durant la première, 153 couples ont partagé pendant dix minutes une conversation en ligne avec leur partenaire concernant quelque chose de positif ou de négatif.

Après cela, ils ont rempli un premier formulaire leur demandant dans quelle mesure ils trouvaient leur partenaire sensible, et un second formulaire demandant aux participants s’ils avaient envie d‘avoir une relation sexuelle avec leur partenaire à la suite de cette conversation.

Ensuite, la variante (et c’est une drôle de variante) a été de remplacer leur partenaire durant la conversation en ligne, c’était donc un chercheur qui répondait au participant, en utilisant des réponses préparées à l’avance qui étaient parfois sensibles, parfois empathiques et d’autres fois totalement fermées.

Et les résultats ont montré qu’après la conversation, alors que l’envie des hommes d’avoir un rapport sexuel était restée inchangée, les femmes ont montré « beaucoup plus de désir pour un partenaire sensible que pour un partenaire fermé ».

La seconde étude a concerné 178 couples hétérosexuels qui ont eu la même conversation avec leur partenaire – en personne (cette fois il s’agissait bien de leur partenaire) discutant ainsi d’expériences de vie positives et négatives.

Dans ce cas, les hommes et les femmes n’ont signalé une forte attirance sexuelle pour leur partenaire que lorsqu’ils parlaient d’expériences positives. Les chercheurs ont expliqué que cela était dû au fait que les expériences de vie négatives signifiaient que « l’individu se concentrait sur les faiblesses et les facteurs de stress personnel ».

Avec yahoo.fr


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!