IGIHE.com \BB Actualité
Pas de centre de détention dans les locaux de chez Kabuga-la Police
Publié le 20-11-2012 - à 12:35' par Traduction de Jovin Ndayishimiye

Il a toujours couru des rumeurs selon lesquelles une bâtisse sise dans le quartier Gikondo communément appelée Chez Kabuga servirait de centre de détention de la Police Nationale. La Direction de la Police Nationale a toujours démenti cette affirmation. L’Inspecteur Général de la Police Nationale (IGP) vient encore une fois d’insister sur la non existence d’un tel Centre de Détention.

Au cours d’une conférence de presse de ce mardi 13 novembre ; IGP Gasana Emmanuel a déclaré que le Centre en question accueil des individus aux moeurs suspectes qui doivent être dirigés vers les centres correctionnels. Il a déclaré qu’ils y séjournent pour un petit temps avant d’être envoyés dans leurs familles ou dans les centres d’apprentissage des métiers.

“Je le redis. Ce n’est pas un centre de détention. C’est un camp de transit de différentes personnes. On les prépare pour qu’elles puissent suivre des métiers... Le Conseil des Ministre a mis sur pied un tel centre. Il est de la responsabilité de la Ville de Kigali. La Police ne fait que le gardiennage pour que ces dernières ne prennent fuite’’ ; a déclaré l’IGP montrant qu’il est fait usage de mesures coercitives à un candidat à ce camp alors qu’il y aurait moyen de plus de sensibilisation aux délinquants pour qu’ils souscrivent de leur plein gré aux programmes divers et gratuits d’apprentissage des métiers.

La Mairie de la Ville de Kigali avance que ce Centre accueil pour deux semaines des personnes prises en flagrant délit de délinquance dans la Ville de Kigali. A la fin de leur séjour dans le Centre, elles sont, soit envoées au Centre d’Apprentissage des Métiers d’Iwawa, soit dans les collines d’origine, auprès de leurs familles.

Quand bien même les dirigeants de la ville donnent une telle explication, une certaine opinion de la Ville continue de désigner les lieux comme le Centre de détention de Chez Kabuga. Cette opinion affirme que même, il y est détenu des suspects auteurs de crimes qui pourraient être connus par les tribunaux locaux. Les services de l’ordre et ceux de l’administration locale ne l’entendent pas de cette façon.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!