IGIHE.com \BB Economie
Nyagatare : arrestation de deux suspects de meurtre
Publié le 24-11-2012 - à 07:36' par Emmanuel Kanamugire

Les officiers de la Police Nationale opérant dans le District NYAGATARE ont arrêté, ce 22 novembre, Emmanuel Nsabimana et Fidèle Ntakaziraho, deux personnes suspectées d’avoir tué un certain Protogène Nibishaka dont le corps a été retrouvé dans la Cellule Ntoma du Secteur Matimba d’où les suspects sont originaires.

La Police a déclaré que la victime avait eu des altercations avec les deux suspects alors qu’ils partageaient un verre de bière dans un cabaret de la place.

Le Porte-parole régional de la Police Nationale en Province de l’Est, Supt Benoït Nsengiyumva a qualifié ce meurtre d’inhumain qui ne devrait pas se répéter.

« Il a été observé que de tels actes criminels sont causés par le fait que les gens consomment des boissons trop alcoolisés qui ne sont pas légalement agréés et par d’autres stupéfiants. Les gens devraient se désolidariser de l’esprit de vengeance. Par contre, ils devraient porter plainte au tribunal contre tout abus qu’ils subissent », a indiqué le Supt Nsengiyumva.

Une criminalité similaire a également eu lieu dans le District de Kicukiro où trois personnes, Jean Paul Harelimana, Bosco Turatsinze et Thimothée Singirankabo accusées d’avoir blessé gravement un certain Mathias Yumvuyahore avec qui ils travaillent au couvent des Sœurs du Bon Pasteur du Rwanda.

Yumvuyahore a été sauvagement passé à tabac dans la soirée de ce mercredi 21 novembre et s’est retrouvé pour soins intensifs à l’hôpital Roi Fayçal de Kacyiru.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!