IGIHE.com \BB Société
M23 bien investi dans la ville de Goma
Publié le 20-11-2012 - à 13:42' par Jovin Ndayishimiye

Des informations de sources sûres affirment que les rebelles du M23 ont déjà investi la Ville de Goma, capitale de la Province du Nord Kivu. Les combats continuent dans la ville même. Les combattants du M23 font face aux tirs croisés des FARDC et de la MONUSCO.

Dans la soirée de ce lundi 19 novembre, ces nouvelles sont confirmées par le Porte-parole des rebelles du M23, le Colonel Vianney Kazarama.

Cependant le Colonel Kazaramana s’est gardé de confirmer si l’aéroport de Goma est entre les mains des rebelles.

Interviewé par France 24, le Commandant des FARDC sur terrain a déclaré sans grande conviction que le M23 ne fait que la guerre des communiqués, que les FARDC maîtrisent la situation.

Pourtant, au cours de cette matinée du mardi 20 novembre, Radio Onusienne OKAPI rapporte qu’“En tout début de matinée, ce mardi 20 novembre, l’aéroport était encore tenu par les Forces armées de la RDC appuyées par les casques bleus. Certaines unités des FARDC qui s’étaient retirées de la ville la veille dans la soirée sont rentrés dans la ville ce mardi à l’aube sous les ovations de la population notamment dans le quartier de Birere. ..”

Par contre France 24 entendue ce matin à Kigali annonce que carrément que “L’aéroport de la ville de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo, à la frontière rwandaise, est entre les mains des insurgés du Mouvement du 23-Mars (M23), rapporte un responsable des Nations unies sur place. Il n’a toutefois pas précisé si les combats avaient fait des victimes.”

Le Correspondant d’IGIHE rapporte que la ville de Goma est prise en étau (encerclée) par les troupes du M23 venues de Sake et celles occupant l’aéroport de Goma. D’après les sources proches des réfugiés congolais arrivés à Rubavu au Rwanda qui se comptent par milliers, les rebelles des M23 ont pu prendre le stratégique Mont Goma au bout de beaucoup de peine.

Pour lors, les troupes des FARDC ont tenté de diriger leurs canons sur la ville rwandaise de Rubavu. Les obus lancés par elles ont fait 7 victimes dont deux ont succombé à leurs blessures.

Le Porte-parole de l’Armée rwandaise, le Général Joseph Nzabamwita, répondant à la question de la BBC de ce 19 novembre a dit que ces tentatives de vouloir impliquer l’armée rwandaise dans le conflit ne tiennent pas debout.
“Nous avons contacté les autorités de Kinshasa qui se sont excusées disant que cela n’est pas du tout dans le cadre d’ordre donné à leurs militaires. Ils ont promis que cela ne se répétera pas”, a déclaré le Porte-parole de l’armée rwandaise.

Pour l’heure, les autorités de la ville de Rubavu “anciennement Gisenyi), frontalière avec Goma, ont ordonné la fermeture de toutes les activités économiques de crainte de voir d’autres obus venant de Goma blesser d’autres citoyens rwandais.

Le correspondant d’Igihe à Rubavu parle de beaucoup de milliers de réfugiés congolais à Rubavu. Il dit que la gare de la ville est très sollicitée au point que le ticket Rubavu-Kigali est monté en flèche passant du simple au plus du double (de 3.000 à 7.000 Frw).

Commentaires

THANKS FOR THIS NEWS.I’M WITH M23 I WIILL SUPPORT THEM,EVEN IF I’M NOT WITH THEM I PRAY FOR THEM IN ORD TO WIRN THAT WAR .SO FARDC ARE NOT QUALIFIED.

Répondre20.11.2012 à 06:21
MIRIMO JEAN

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!