IGIHE.com \BB Société
Le fait divers du jour - L’épouse et la maîtresse du défunt publient 2 avis de décès dans le même journal
Publié le 7-08-2016 - à 14:13' par IGIHE

IL Y A TROP DE GENS QUI T’AIMENT - La mort d’un Américain a été annoncée deux fois dans la même édition et sur la même page d’un journal local. Par sa femme... et sa maîtresse.

C’était un homme très aimé. Deux avis de décès ont été publiés pour annoncer la mort le 2 août dernier de Leroy Bill Black, un Américain originaire d’Atlantic City, dans le New Jersey, dans le nord-est des Etats-Unis. Si ces deux témoignages d’amour semblent au premier regard touchants, la publication de ces deux petites nécrologies, dans le même journal, sont en réalité bien embarrassantes. Car elles ont été diffusées par son épouse... et sa maîtresse, rapporte le site d’informations Alabama Media. Comble de l’histoire, la même photo du quinquagénaire illustre les deux avis de décès.

Deux nécrologies ont été diffusées dans un journal américain pour un même homme... de quoi faire jaser.

Deux nécrologies ont été diffusées dans un journal américain pour un même homme... de quoi faire jaser.

Capture d’écran du journal

Photo :

Metronews a fait le tour de la presse internationale et vous livre le fait divers du jour…

C’était un homme très aimé. Deux avis de décès ont été publiés pour annoncer la mort le 2 août dernier de Leroy Bill Black, un Américain originaire d’Atlantic City, dans le New Jersey, dans le nord-est des Etats-Unis. Si ces deux témoignages d’amour semblent au premier regard touchants, la publication de ces deux petites nécrologies, dans le même journal, sont en réalité bien embarrassantes. Car elles ont été diffusées par son épouse... et sa maîtresse, rapporte le site d’informations Alabama Media. Comble de l’histoire, la même photo du quinquagénaire illustre les deux avis de décès.

Leroy Bill Black, âgé de 55 ans, a été emporté par un cancer du poumon dû à l’exposition à la fibre de verre. Comme le veut la tradition, Bearetta Harrison Black, "son épouse aimante", a fait paraître dans le Press of Atlantic City un avis de décès, associant les noms de leurs trois enfants.

Son "amie de longue date"

Mais dans la même édition, sur la même page et dans la même colonne, son "amie de longue date" a fait de même, affichant aux yeux de toute la communauté locale le passé amoureux tumultueux du bien-aimé défunt. Dans cette seconde nécrologie, le nom d’un seul de ses enfants est cité. Quant à celui de l’épouse, il a complètement disparu.

Un membre des pompes funèbres a expliqué au site d’informations The Philly Voice que les deux avis ont été publiés car "l’épouse le souhaitait d’une certaine manière, et l’amie d’une autre". Les funérailles ont eu lieu samedi, et, contre toute attente, sans heurts.

Avec metronews.fr


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!