IGIHE.com \BB Société
Kasaï-Oriental : le commissariat de police incendié à Miabi.
Publié le 25-07-2016 - à 19:38' par IGIHE

Une foule en colère a saccagé et incendié vendredi 22 juillet le commissariat de police de Miabi au Kasaï-Oriental après la mort d’un jeune homme qui aurait été brutalisé par des policiers.

Selon l’administrateur du territoire de Miabi, Léonard Kabeya Miniela, le jeune homme connu sous le nom de « Quelle beauté » a été interpellé après une bagarre. Il aurait refusé d’obtempérer aux ordres des policiers venus l’interpeller. Ce qui aurait conduit les agents de l’ordre à le rouer de coups.

« Le vendredi, il y a eu des évènements malheureux qui se sont produits au chef-lieu du territoire. Un jeune homme était en bagarre avec quelqu’un d’autre. Quand on est venu l’arrêter, le monsieur a résisté. Il ne voulait pas se rendre à l’Etat-major de la police. Ce qui a fait que les policiers ont pu lui donner des coups », raconte l’administrateur du territoire.

La même source ajoute qu’après l’avoir mis au cachot, les policiers l’ont ensuite découvert « en train d’agoniser ».

Léonard Kabeya indique que les policiers n’ont pas réussi à conduire ensuite le jeune homme à l’hôpital à cause de la foule qui s’était constituée devant le commissariat de police. « Quelle beauté » aurait finalement rendu l’âme.

« Le temps de l’amener à l’hôpital, il y avait déjà une population furieuse dehors, qui est venue assiéger l’Etat-major de la police. Il n’y avait pas moyen de le déplacer, et le monsieur a rendu l’âme », explique l’administrateur du territoire.

Informé de la mort du jeune homme, les habitants, en colère, auraient alors saccagé et incendié le commissariat de police.

Selon l’administrateur du territoire de Miabi, le calme est revenu sur place. Il affirme qu’un nouveau commandant de la police et son adjoint ont été nommés à la suite de ces évènements.

Le corps du jeune homme décédé a été acheminé à la morgue de Mbuji-Mayi.

Avec raadiookapi.net


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!