IGIHE.com \BB Société
Golden Eden Rock Hotel force ses servantes aux relations sexuelles
Publié le 29-06-2016 - à 08:39' par IGIHE

Il est rapporté ce lundi 27 juin 2016 que Mugambira, le Patron de l’Hotel Golden Eden Rock de Karongi, ex-Kibuye, suggérerait au personnel féminin de l’hotel de faire des relations sexuelles avec les clients. Le refus de s’exécuter vaudrait à ces femmes un renvoi pur et simple en toute illégalité.

Les filles entre 21 et 28 ans qui déclarent être victimes de cette injustice disent ne pas s’être pliées à cet acouplement forcé affirment qu’elles ont été priées de ne plus se présenter au Travail sans qu’il leur ait donné un accompagnement tel qu’il est prescrit dans leurs actes d’engagement.

Ces filles déclarent que l’ordre n’était pas explicite. Il était question d’apporter des consommations dans les chambres des clients qui invitaient les servantes aux relations sexuelles. Celles qui ont refusé l’invite ont été renvoyées sans autre forme de procès, se plaignent les filles.

Interrogé par IGIHE, Safari Charles, Directeur du personnel, déclare que ces accusations ne sont qu’une campagne calomnieuse lancée par une fille qui a décidé de se démettre de ses fonctions parce qu’elle avait été reconnue irresponable dans ses prestations.

"Elle était caissière. Il a été constaté que les comptes affichaient une différence non justifiée. Il a été observé que c’était bien elle qui avait détourné l’argent manquant. Cela s’est répété trois fois. Il lui a été donné un renvoi provisoire de 3 mois pour qu’elle se ressource", a dit Charles.

Les déclarations de Charles corroborent avec celles d’une fille qui a voulu ne pas être citée. Celle-ci dit que les accusations de la fille pour des relations sexuelles forcées, c’est la première fois qu’elle entendait cela.

Par contre, un témoin externe à l’hôtel dit que les rumeurs sur les agissements du patron de l’hotel impliquant des suggestions encourageantes des filles de l’hotel avec les clients, ce n’est pas la première fois que ce témoin entendait ces rumeurs.
La police de Karongi s’est saisie de ce dossier pour vérifier de la véracité de ces accusations qui sont lourdes en terme de commerce humain.


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!