Etre gentil rend plus populaire à l’école ?
Publié le 31-12-2012 - à 01:52' par Slate.fr

"Sois gentil !" Cette demande, souvent adressée par les parents à leurs enfants est en fait un bon conseil...

C’est ce qu’il ressort d’une étude menée par des chercheurs de l’université de Californie publiée dans PlosOne et reprise par la BBC. Selon eux, accomplir des actes délibérés de gentillesse rend les pré-adolescents plus populaires auprès de leurs camarades.

Les chercheurs ont étudié un groupe de 400 enfants âgés de 9 ans à 11 ans de 19 classes de Vancouver. Avant le début de l’étude longitudinale, ils avaient demandé aux élèves de dresser la liste de ceux avec qui ils aimeraient faire des activités scolaires, une façon de mesurer la popularité de chacun.

Pour l’étude, les chercheurs ont « assigné » trois actes gentils à accomplir chaque semaine pendant quatre semaines à certains, tandis qu’un autre groupe avait à visiter trois endroits.

EurekAlert donne des exemples des actes de gentillesse en question (« donner à quelqu’un une partie de mon déjeuner », « faire un câlin à ma maman quand elle est stressée par son travail ») et des lieux visités (un stade de baseball, le centre commercial, la maison de ses grands-parents).

Au bout de quatre semaines, les enfants ont été invités à rendre compte de leur niveau de bonheur, et les chercheurs ont constaté que les enfants qui avaient effectué des actes aimables étaient plus heureux que ceux de l’autre groupe.

Pour évaluer l’acceptation par les pairs, les élèves ont refait la liste des camarades avec qui ils aimeraient travailler. Ici, les auteurs ont constaté que le groupe qui avait accompli des actes aimables s’en tirait nettement mieux.

Kristin Layous, du département Psychologie de l’université de Californie, déclare :

« Le plus intéressant pour moi, c’est qu’une simple action positive peut promouvoir des relations positives entre pairs. (…) Je n’ai pas été vraiment surprise de voir que le bonheur des élèves avait augmenté, parce que nous avons constaté la même chose chez des adultes. [Mais] j’ai été surprise de voir qu’une simple activité pouvait changer la dynamique d’une classe bien établie. L’étude a été menée au printemps, donc les élèves se connaissaient déjà depuis un an. Pour eux, nommer davantage de pairs à l’issue d’une période de quatre semaines est prometteur. »

La chercheuse suggère que renforcer les relations sociales entre les enfants pourrait aider à lutter contre les brimades à l’école.

Autre avantage ? Si être gentil permet d’être plus populaire, il se trouve qu’être plus populaire à l’école serait également un gage de réussite ultérieure. Selon une étude dont nous vous avions déjà parlé, en effet, pour réussir, mieux vaudrait être populaire qu’intello au lycée.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!