IGIHE.com \BB Société
Beni : des familles réclament les corps de leurs proches tués dans les affrontements entre l’armée et une milice
Publié le 23-10-2016 - à 13:19' par IGIHE

Quelques familles venues de Butembo et de Maboya (Nord-Kivu) ont organisé, samedi 22 octobre, un sit-in à la mairie de Beni pour réclamer la restitution des corps de leurs enfants qui, selon elles, sont morts dans les affrontements entre les éléments de l’armée nationale et un groupe Maï-Maï à Kabasha, présenté comme des miliciens appartenant à la secte « Corps du Christ ».

Dans un communiqué, l’Association africaine de défense des droits de l’homme (ASADHO) indique que certains civils ont été tués à bout portant et par balles perdues vendredi et samedi, lors des combats.

« L’ASADHO après avoir fait un monitoring, réalise que parmi les 13 corps présentés comme des Maï Maï, il y avait des innocents qui ont trouvé la mort par des coups de balle soit perdue soit encore à bout portant. L’ASADHO recommande aux autorités judiciaires et de la MONUSCO de diligenter une enquête sérieuse », a indiqué le chargé de communication de cette ONG à Beni, Kizito Bin Hangi.

En réaction, le porte-parole des opérations Sokola 1, Mak Hazukay, affirme qu’il s’agit des assaillants neutralisés dans la zone des combats.

« L’ASADHO était ici quand ces jeunes gens marchaient dans la ville et insultaient l’armée et les autorités. Je vous dit que ces gens ont été neutralisés dans la zone des combats. Cette secte s’apprêtait à attaquer la ville de Beni », a-t-il souligné.

Samedi, l’armée nationale a présenté deux combattants âgés de 17 ans capturés à Kabasha lors des affrontements. Cette localité est située à une vingtaine des kilomètres au sud-ouest de Beni ville.

Avec radiookapi.net


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!