Tanzanie : un trafiquant de drogue extradé aux Etats-Unis

Redigé par IGIHE
Le 5 mai 2017 à 08:09
Visites :
56 2

Un tribunal tanzanien a ordonné l’extradition vers les Etats-Unis d’un baron de la drogue accusé d’être à la tête d’un réseau mondial de trafic de cocaïne et d’héroïne. L’information a été délivrée mercredi 3 mai par l’ambassade américaine de Dar-es-Salaam.

De nationalité tanzanienne, Ali Khatib Haji Hassan, surnommé Shikuba, a été extradé lundi 1er mai avec deux de ses associés. Arrivés aux Etats-Unis le lendemain, ils ont comparu immédiatement devant le tribunal de Huston, dans l’Etat du Texas. Selon un communiqué du Trésor américain publié en 2016, Washington soupçonne Shikuba, 44 ans, du commerce illégal de « plusieurs tonnes de cocaïne et d’héroïne vers l’Afrique, l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord via son organisation de trafic de drogue basée en Afrique de l’Est ».

Virginia Blaser, chargée d’affaires de l’ambassade américaine, se félicite du succès de la collaboration des deux pays « dans les domaines de la sécurité, de l’application de la loi et de la justice ». A l’inverse, en apprenant mardi la nouvelle de l’extradition, les avocats des trois hommes ont dénoncé une violation des droits de leurs clients. La justice tanzanienne ne s’était pas encore prononcée sur l’appel qu’ils avaient interjeté.

Qualifié d’« important baron de la drogue à échelle nationale » par les Etats-Unis, Ali Khatid Haji Hassan faisait l’objet d’une demande d’extradition depuis 2016. Il était emprisonné en Tanzanie depuis 2014 après la saisie de 210 kilos d’héroïne dans la ville de Lindi.

Avec Rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité