Nord-Kivu : l’auditorat militaire enquête sur l’incursion des adeptes d’une secte à Butembo

Redigé par IGIHE
Le 26 octobre 2016 à 07:03
Visites :
56 2

L’auditorat militaire opérationnel du Nord-Kivu a débuté, il y a trois jours, des enquêtes judiciaires sur l’incursion à Butembo, du groupe Maï-Maï identifié comme les adeptes de la secte « Corps du Christ ». Selon des sources judiciaires qui se sont exprimées mardi 25 octobre à Radio Okapi, les militaires et policiers sont aussi concernés par ces enquêtes.

Un accrochage a eu lieu samedi 15 octobre dans la ville de Butembo, faisant des morts et des blessés, principalement à l’école secondaire Mwamba située dans la commune de Bulengera.

Le groupe Maï-Maï identifié comme des adeptes de la secte « Corps du Christ » est poursuivi pour avoir tué militaire loyaliste et ravi quatre armes à feu dont une roquette, précisent des sources judiciaires.

D’après elles, les magistrats militaires enquêtent également en charge des FARDC pour l’infraction d’homicide involontaire lié à la mort de deux enseignants et trois élèves touchés par une roquette lancée par les FARDC au cours des accrochages avec les adeptes de la secte « Corps du Christ » à cote de l’école secondaire Mwamba.

Le commandant de la PNC / Butembo a été auditionné par les enquêteurs pour avoir arrêté, le même jour, 20 miliciens Maï-Maï, avant de les relâcher puis les ramener en brousse sur la colline dite « Mont Carmel » à bord d’un véhicule de la police, précise notre source.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité