Nord-Kivu : assassinat du chef de groupement Bishusha

Publié par igihe
Le 9 janvier 2017 à 10:29
Visites :
56 2

Des bandits armés ont assassiné, samedi 7 janvier, le chef de groupement Bishasha, Etienne Kivu Mabwanano, sur la route de Kitshanga, en territoire de Masisi (Nord-Kivu).

Selon le fonctionnaire délégué de Kitshanga, ce mwami avait quitté Goma le même samedi pour se rendre à Kitchanga, son fief électoral, pour s’enrôler avant de tomber dans l’embuscade de ces hommes armés.

Les mêmes sources affirment que ces assaillants lui ont logé une balle dans la poitrine alors que le chef du groupement était sur une moto, accompagné de son garde du corps armé.

Le fonctionnaire-délégué du gouverneur à Kitchanga, Jacques Kitchengele a déploré cet acte et indique qu’Etienne Kivu est le quatrième chef coutumier de Bishusha à être abattu en l’espace de deux ans.

« Je comprends maintenant que ce sont des chefs qui sont visés. Cela m’inquiète au plus haut niveau parce que moi-même je me sens en insécurité totale. C’est pourquoi, nous lançons un cri d’alarme auprès du gouvernement pour qu’il puisse prendre toutes les dispositions qui s’imposent pour sécuriser tout la population », a-t-il souligné.

En revanche, certaines sources attribuent l’assassinat du chef Etienne Kivu au conflit coutumier qui couve à la tête du groupement Bishusha.

Le corps du chef coutumier assassiné a été rapatrié à Goma, où il est gardé à la mordue. La date de l’inhumation n’a pas été communiquée à Radio Okapi.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité