Urgent

Manœuvres militaires au Rwanda : Début de solutions africaines aux problèmes africains !

Redigé par IGIHE
Le 21 mars 2017 à 05:51

« Tranquillité en Afrique" ; C’est le nom de baptême d’une manœuvre militaire qui démarre lundi 20 mars 2017 au Rwanda.
Les troupes militaires de Sept (07) autres pays africains y prendront part : l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Burkina Faso, l’Egypte et le Tchad. Cette opération, placée sous l’égide de l’Union Africaine, vise à ‘‘concrétiser la volonté des Etats africains à résoudre par leurs propres efforts les problèmes de sécurité sur le continent’’, précise Gén. Martin Nzaramba,du (...)

« Tranquillité en Afrique" ; C’est le nom de baptême d’une manœuvre militaire qui démarre lundi 20 mars 2017 au Rwanda.

Les troupes militaires de Sept (07) autres pays africains y prendront part : l’Afrique du Sud, l’Algérie, l’Angola, le Bénin, le Burkina Faso, l’Egypte et le Tchad. Cette opération, placée sous l’égide de l’Union Africaine, vise à ‘‘concrétiser la volonté des Etats africains à résoudre par leurs propres efforts les problèmes de sécurité sur le continent’’, précise Gén. Martin Nzaramba,du ministère de la Défense du Rwanda et directeur des opérations dans le cadre de cette manœuvre.

Des paroles aux actes : pourvu que ça dure !

Enfin, pourrait-on dire ! Les dirigeants africains, qui ont longtemps multiplié de beaux discours pour souligner la nécessité d’apporter ‘‘des solutions africaines aux problèmes africains’’, ont enfin décidés de passer à l’action. Pour le président Paul Kagamé du Rwanda, chantre de longue date d’une Afrique autonome et souveraine, cette manœuvre militaire que son pays va abriter permettra de “montrer que nous sommes capables d’être les premiers sur nos propres fronts de combat“. Le président rwandais va plus loin, en précisant que désormais, ‘‘les soutiens militaires extérieurs devront simplement venir en complément des efforts africains’’

L’opération « Tranquillité en Afrique » apparaît donc comme un grand pas du continent dans sa volonté de prendre en main le destin de la paix et la sécurité en Afrique. Maintenant, il ne reste plus qu’à espérer que cette louable initiative aille jusqu’au bout de sa logique.

Avec La Nouvelle Tribune


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité