IGIHE.com \BB Economie
Mali ; reprise des affrontements contre les groupes islamistes
Publié le 12-01-2013 - à 04:41' par Xinhua

Les affrontements entre les militaires maliens et les combattants armés d’ AQMI, du MUJAO et d’ Ançar Dine, font état d’ un bilan de plusieurs terroristes et islamistes tués, avec la confiscation de leurs véhicules par l’ armée malienne, a-t-on appris mercredi soir, auprès des sources de Konna.

Jointes par un correspondant de Xinhua, les mêmes sources ont indiqué que "les affrontements entre l’ armée malienne et les jihadistes ont commencé mercredi aux environs de 17h00 (GMT). Dépuis, les affrontements continuent à présent (il est 21 heures 25 minutes, Ndlr). Vous entendez vous-mêmes les tirs".

S’ agissant du bilan, celles-ci ignorent le nombre exact mais soulignent qu’ il y a "plusieurs jihadistes qui ont été tués" et que "trois de leurs véhicules ont été également pris par les militaires maliens".

Elles ont ajouté que des "renforts sont venus de Sévaré (une base de l’ armée malienne)" , expliquant que "lorsque les islamistes se sont retranchés dans les grottes, l’ armée a continué à tirer sur eux". D’autres sources de Konna évoquent la "prise de deux véhicules des assaillants".

Par ailleurs, selon des sources des zones occupées par les terroristes et islamistes, il y a également des "renforts qui sont venus s’ ajoutent" aux assaillants.

Ce qui prouve que l’ intensité des affrontements entre les deux camps est grande.

A noter que la localité de Konna est située à 120 kilomètres de Sévaré (région de Mopti au sud), où est basée l’ armée malienne.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!