Lubumbashi : des affrontements signalés entre policiers et militants du Rassemblement

Publié par Jovin Ndayishimiye
Le 30 octobre 2016 à 04:31
Visites : XX
56 2

Des échauffourées ont opposé samedi 29 octobre dans l’après-midi des policiers aux militants du Rassemblement des forces politiques acquises au changement à Lubumbashi dans le Haut-Katanga. Ces affrontements se sont déroulés autour de la résidence privée de Gabriel Kyungu wa Kumwanza, coordonnateur de cette plateforme des partis politique de l’opposition dans le grand Katanga. Il devrait tenir un meeting dans sa parcelle.

Il accuse la police d’être à la base de cet incident pour avoir « bloqué toutes les issues menant vers sa résidence ».D’après plusieurs sources, il y a eu des blessés, mais le nombre n’a pas été communiqué. Des véhicules des privés ont également été endommagés et des arrestations sont signalées.

Gabriel Kyungu wa Kumwanza dénonce le comportement des policiers présents lors de ces évènements et les accusent d’avoir jeté des gaz lacrymogènes dans sa parcelle où il y a toute sa famille.

« L’endroit où devrait se tenir ce meeting c’est dans ma parcelle, c’est un endroit privé. Il y a eu des blessés, des dégâts et plusieurs arrestations », rapporte-t-il sans plus de détails.

Gabriel Kyungu wa Kumwanza déplore l’imposition « d’une dictature qui ne dit pas son nom ».

« Les uns ont tout à dire et les autres n’ont rien à dire. Nous dénonçons et nous portons à la connaissance de l’opinion, tant nationale qu’internationale que nous n’allons pas nous laisser faire », affirme le coordonnateur du Rassemblement dans le grand Katanga.

Le commissaire provincial de la police du Haut Katanga, le général Jean Bosco Galenga, a souligné que la police est intervenue sur le lieu pour rétablir l’ordre.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité