Le maire de Zongo appelle à plus de sécurité à la frontière centrafricaine

Redigé par IGIHE
Le 4 novembre 2016 à 11:49
Visites :
56 2

Le maire de la ville de Zongo, Michel Siazo, demande aux autorités de renforcer la sécurité à la frontière centrafricaine. Il se dit préoccupé par la situation sécuritaire qui prévaut actuellement à Bangui, la capitale centrafricaine.

Au terme d’une réunion du comité urbain de sécurité organisée mercredi, Miche Siazo, a fait état de la prise de contrôle depuis deux jours des 10 préfectures ou provinces centrafricaines par un groupe rebelle qu’il n’a pas identifié.

Une situation qui, selon lui, a entraîné des vagues de déplacements des Centrafricains vers Zongo, ville située à l’extrême Nord-Ouest de la province du Sud-Ubangi.

Les services de sécurité, dont la DGM et la Commission nationale pour les réfugiés (CNR), ont déjà enregistré une vingtaine des familles des réfugiés ayant traversé la frontière, a indiqué le maire.

A l’en croire, certains Congolais habitant Bangui ont récemment regagné la ville de Zongo, disant craindre l’escalade de l’insécurité après le désengagement des troupes françaises de l’opération Sangaris.

Le comité urbain de sécurité de Zongo recommande au gouvernement congolais de renforcer la surveillance au niveau des postes frontaliers et le long de la frontière commune avec la Centrafrique par des patrouilles de l’armée et de la police

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité