La Police de Roulage menace de multiplier par dix les amendes pour infractions routières commises.

Redigé par K.A.
Le 11 février 2018 à 03:00

La Police Nationale a déclaré l’éventualité de porter à dix fois des amendes dues aux infractions commises dans le trafic routier par les conducteurs de véhicules si elle continue d’observer que les infractions de roulage qui provoquent des accidents ne baissent pas.


La Police affirme que cette loi existe depuis 1987 dans son article 34 et que, même si elle n’avait pas encore été mise en application jusqu’au jour d’aujourd’hui, elle le sera s’il n’y a pas une tendance à la baisse des infractions de roulage.

Le porte­parole de la Police, service du trafic routier, SSPT JMV Ndushabandi, déclare qu’ils sont dans une phase de sensibilisation pour éveiller les gens au respect du code routier en évitant la distraction et l’usage du téléphone au volant.

Le SSPT JMV Ndushabandidit que l’usage du téléphone au volant est l’une des fautes qui causent les accidents bien qu’il n’y ait pas encore eu des statistiques montrant l’état de la question.

Certains chauffeurs trouvent que punir n’est pas la solution en vue de dimunuer les fautes et craignent que les seules victimes seront des chauffeurs modestes.

“ Je crains que seul le petit peuple sera sanctionné pendant que les grands continueront à commettre impunément ces infractions, surtout que ce sont eux qui parfois nous poussent à commettre ces fautes”, a dit un conducteur de véhicule sous le sceau de l’anonymat trouvant exagérée l’amende taxée de dix à cent mille francs pour avoir appeler ou reçu un appel téléphonique au volant de sa voiture ; que la conduite en état d’ébriété montera de 150.000 à 1.500.000 Frw.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité