La Monusco remet aux FARDC le Maj. Evariste Ndayishimiye des FDLR décidé de rentrer au pays

Redigé par NDJ
Le 24 décembre 2017 à 06:02

Le Major Evariste Ndayishimiye des FD LR/ Forces Démocratiques de Libération du Rwanda a décidé de se désolidariser de ce mouvement armé combattant le Régime rwandais pour rentrer pacifiquement au pays. Il s’est rendu aux forces de la MONUSCO basées dans l’Est de la RDC. Celles-ci ne l’ont pas aidé à rentrer au pays. Elles ont préféré le remettre aux FARDC (Forces Armés de la RDC) retardant ainsi le rapatriement de ce combattant et de sa famille.


Le Capt Jean D’Amour Tuyisenge dit être témoin de ces tractations car il opérait aux côtés de ce major à Kiwanja et Rutare en territoire de Rutschuru
.

« Nous avons pris l’initiative à trois moi Sergent Jean de Dieu Sekimonyo avec Capt Tuyisenge et le Maj. Evariste Ndayishimiye alias Col. Kizito. Nous avons appelé la Monusco pour leur donner les coordonnées dù Lubero, lieu où nous nous trouvions. Nous leur disions de nous accueillir pour le 14 décembre. Nous leur avons demandé au mieux de venir nous prendre avec leur hélicoptère. L’appel s’est coupé au moment oùnous leyur transmettions le message. Nous avons fait un autre appel qui n’a pas été reçu. Pour des raisons de sécurité, nous sommes rentrés dans le maquis pour attendre », raconte Sekimonyo qui dit qu’à son grand étonnement, les Casques Bleus de la Monusco ont fait irruption dans le maquis pour ameuter tous les combattants Fdlr, faire la perquisition et décider d’amener avec eux le sergent et le Major Kizito.

Le sergent rapatrié rapporte que la Monusco a remis le Major Ndayishimiye alias col. Kizito aux FARDC qui , au lieu de le rapatrier au Rwanda l’ont embarqué pour Kinshasa.

« Les FARDC préparent une quelconque opération qui ne dit pas son nom. Le Major Ndayishimiye n’a pas été amené à Kinshasa pour comparaître devant un quelconque tribunal. Il a été mis au cachot. Nous pensons que le Gouvernement de Kinshasa peut l’utiliser, lui et ses camarades dans des entreprises dont il a lui seul le secret », a ajouté le sergent.

L’arrestation de ce major par les FARDC a créé un émoi dans les troupes FDLR et accéléré un sentiment d’insécurité qui a fait que certains combattants ont décidé de rentrer dans leur pays par tous les moyens. C’est le cas du Capt Jean d’Amour Tuyisenge rentré ce 21 décembre avec sa famille. Ce dernier est arrivé sain et sauf à Rubavu, étnt originaire de l’ancienne Commune Rwerere actuel Secteur Cyanzarwe. Il dit avoir rejoint les FDLR en 1999.

Rapatries prets a regagner leurs lieux d’origine

Capt Tuyisenge et Maj Ndayishimiye posent avec leurs epouses

Capt Tuyisenge parle des tracas leurs causes par les casques bleus de la monusco


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité