Kinshasa : le colonel Elvis Kapalanga prône « une bonne relation » entre les policiers et la population

Publié par Radio Okapi
Le 19 avril 2017 à 07:29
Visites :
56 2

Colonel Elvis Kapalanga, commissaire de la police provinciale de Kinshasa. Radio Okapi/Ph. Blaise Shindani Kambala -
Le commissaire provincial intérimaire de la police de ville de Kinshasa, le colonel Elvis Kapalanga Nawej exhorte à ses hommes « d’être en bonne relation avec la population ». Il a fait cette recommandation, mardi 18 avril, lors de la parade tenue au camp Lufungula, où il a aussi annoncé les priorités de son action.

« Il faut que nous soyons en bonne relation, avec notre population. Il ne faut pas faire souffrir le peuple. Quand tu es envoyé en patrouille, il ne faut jamais voler les biens des gens, car tu le paieras d’une manière ou d’une autre », a-t-il encouragé.

Le colonel Elvis Kapalanga prône aussi l’instauration de la confiance, la lutte contre les vices et la brutalité dans les interventions des policiers.
« Si vous êtes en patrouille, la population doit être contente de voir ses policiers travailler. Si vous trouvez quelqu’un la nuit qui revient d’un deuil, accompagnez-le jusque chez lui. Arrêtons avec la brutalité. La brutalité ne paie pas », conseille le commissaire provincial intérimaire.

Mettre fin aux « Kuluna »

Il demande aussi aux commandants des unités de la PNC de mettre fin au banditisme urbain communément appelé Kuluna.
« Le phénomène Kuluna, j’ai même honte d’en parler ici. Ce ne sont que de petits enfants, il faut les maîtriser. S’il faut faire les bouclages ciblés, faites-les, arrêtez tous ces enfants », prône le colonel Elvis Kapalanga.

Il conseille également à tous les commandants des unités de la police de parler de la question des « Kuluna » avec le procureur pour les envoyer en prison en cas de flagrance.
« Je vous demande de mettre fin à ce phénomène. Prenez les choses en mains, nous tous devons travailler pour sécuriser notre population », affirme le commissaire provincial intérimaire de la police de ville de Kinshasa.

Pour faire le suivi de ces mesures, le colonel Elvis Kapalanga promet de faire régulièrement la ronde de la ville pour s’assurer de leur bonne exécution.
Il annonce pour jeudi 20 avril, une vaste opération d’assainissement de la ville par des policiers.

Le Colonel Elvis Palanga Nawej, jusque-là commissaire provincial adjoint de la police en charge de l’administration, a été officiellement désigné, pour assumer l’intérim du Général Célestin Kanyama, qui serait suspendu par sa hiérarchie.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité