Quand Kim Kardashian fait de l’ombre à Candy Crush

Redigé par l'echo
Le 13 août 2014 à 02:52

Les rentrées du célèbre jeu sont en baisse. La relève n’est pas assurée par Farm Heroes. "Kim Kardashian : Hollywood Game" fait de l’ombre à King Digital. ©Bloomberg
King Digital, l’éditeur du jeu Candy Crush a annoncé mardi soir un chiffre d’affaires de 594 millions de dollars au deuxième trimestre, en hausse sur un an mais inférieur aux attentes. Les analystes attendaient en moyenne 608 millions de dollars. Du plus, le groupe a réduit ses prévisions pour l’ensemble de 2014.
Du coup, le titre plongeait (...)

Les rentrées du célèbre jeu sont en baisse. La relève n’est pas assurée par Farm Heroes. "Kim Kardashian : Hollywood Game" fait de l’ombre à King Digital.
©Bloomberg

King Digital, l’éditeur du jeu Candy Crush a annoncé mardi soir un chiffre d’affaires de 594 millions de dollars au deuxième trimestre, en hausse sur un an mais inférieur aux attentes. Les analystes attendaient en moyenne 608 millions de dollars. Du plus, le groupe a réduit ses prévisions pour l’ensemble de 2014.

Du coup, le titre plongeait de 21% dans les transactions avant-Bourse.

Mais ce qui inquiète surtout les investisseurs c’est la rentabilité de Candy Crush, le jeu-phare du groupe. Pour mémoire, cette application est gratuite dans sa version de base mais payante dans sa version "premium". Or les revenus issus du jeu étaient en baisse de 5% à fin juin. " Candy Crush a plus baissé que ce que nous avions anticipé ", a reconnu Riccardo Zacconi, le patron du groupe. Un chiffre d’autant plus inquiétant que le nombre de joueurs payants avait déjà baissé, en volume, de 12%, au premier trimestre.

Et visiblement, ce n’est pas des nouveaux jeux Farm Heroes ou Bubble Witch que viendra la relève. Leur succès reste mitigé. Ils ne feraient pas le poids face au jeu "Kim Kardashian : Hollywood Game" développé par la société Glu qui serait la nouvelle coqueluche des gamers.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité