L’Ordre des ingénieurs civils tient son AG, invite à l’adhésion

Redigé par IGIHE
Le 27 janvier 2018 à 05:07

Il est de mode au Rwanda de rassembler tous les pratiquants de métiers et professions dans des corps légalement constitués.


Ainsi, ce vendredi 26 janvier, réuni dans son assemblée générale, l’ordre des ingénieurs civils a décidé que tous les intervenants dans le secteur construction devront s’affilier à l’ordre pour mieux répondre à l’article 38 de la loi organique régulant les prestations des architectes et des ingénieurs civils opérant sur le territoire rwandais et stipulant que ces architectes et ingénieurs doivent se faire enregistrer dans leurs ordres nationaux respectifs sous peine de sanctions.

« Il peut se faire que la plupart des ingénieurs civils opéant dans le pays ne savent pas l’existence de cette loi promulguée en 2012. Nous avons écrit à tous les bureaux d’Etudes leur demandant de nous envoyer la liste des personnes qu’ils emploient, qu’ils nous transmettent aussi la liste des projets sur lesquels ils travaillent pour nous faciliter dans notre monitoring-contrôle qui se fera dans les six prochains mois », a confié à la presse Ir Bonny Rutembesa montrant que l’ordre des Ingénieurs du Rwanda est un organe qui veillera sur la qualité des prestations des bureaux d’étude et des ingénieurs sur le terrain.

« L’Ordre des Ingénieurs a des informations selon lesquels des gens s’improvisent et font irruption dans la profession sans avoir le go ahead de l’Ordre », a ajouté Bonny mettant en garde de tels bureaux qui s’exposent à des sanctions.

Un membre de l’ordre s’exprimant sous le sceau de l’anonymat trouve que l’Ordre exige une grosse facture d’inscription au rôle, que c’est pour cela que certains ingénieurs préfèrent travailler sous l’aisselle d’autres.

L’ordre des Ingénieurs veut fermer toutes les issues et demande que les pourvoyeurs de contrats de construction se rassurent au moment de signature de ces contrats si les ingénieurs sollicités sont régulièrement affiliés à l’Ordre.

« Ceci sera un plus pour le propriétaire du projet qui s’assurera que l’ingénieur est assermenté, qu’il construira en dur et durable et qu’il n’exposera pas la bâtisse qu’il érige aux incendies … », a-t-il dit.

L’Ordre en question a déjà 800 membres affiliés payant régulièrement 100.000 francs de contribution annuelle après les 10.000 francs d’inscription.

Ir Bonny Rutembesa, Secretaire General de l’Ordre des Ingenieurs

Ir Papias Kazawadi President de l’Orde

AG/Assemblee Generale des membres


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité