Urgent

L’ONU va contacter ATT, accusée d’aider l’espionnage de la NSA

Redigé par Belga
Le 18 août 2015 à 04:35

Les Nations unies vont prendre contact avec le géant américain des télécoms ATT, accusé d’avoir aidé l’agence américaine de renseignement NSA à espionner des communications, a indiqué une porte-parole de l’institution lundi.
Selon le New York Times et le site d’investigation ProPublica, qui décodent des documents de l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden, ATT, qui est le fournisseur d’accès internet de l’ONU, a donné accès à des milliards d’emails et autres données à l’agence, parmi lesquels ceux du (...)

Les Nations unies vont prendre contact avec le géant américain des télécoms ATT, accusé d’avoir aidé l’agence américaine de renseignement NSA à espionner des communications, a indiqué une porte-parole de l’institution lundi.

Selon le New York Times et le site d’investigation ProPublica, qui décodent des documents de l’ancien consultant de la NSA Edward Snowden, ATT, qui est le fournisseur d’accès internet de l’ONU, a donné accès à des milliards d’emails et autres données à l’agence, parmi lesquels ceux du siège des Nations unies.

"Il y aura des contacts avec ATT", a confirmé Vannina Maestracci. "L’inviolabilité des Nations unies est clairement établie par la loi et nous attendons des Etats membres qu’ils agissent en accord (avec elle) et qu’ils respectent et protègent cette inviolabilité".

Mme Maestracci a également rappelé que l’ONU a par le passé reçu l’assurance des Etats-Unis qu’ils ne surveillaient pas les communications des Nations unies. Selon les deux médias, ATT est décrite dans les documents comme une société "extrêmement coopérative" et qui a démontré "une grande volonté de collaborer" avec la NSA.

On ignore, selon le New York Times, si le programme décrit par les documents, qui datent de 2003 à 2013, est encore actif aujourd’hui.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité