L’Iran menace d’une guerre si l’accord nucléaire échoue

Redigé par juif.org
Le 24 août 2015 à 09:11

Le président iranien Hassan Rouhani a dévoilé le dernier missile sol sol de production nationale samedi, disant que ces armes étaient nécessaires pour la "défense", en dépit des actions offensives constantes de son pays dans toute la région, le plus récemment dans des attaques à la roquettes contre Israël jeudi.
Le Fateh 313, un missile balistique avec une portée de 500 kilomètres, aurait des capteurs et une technologie plus avancés, selon le site des gardiens de la révolution iraniens.
Il a été (...)

Le président iranien Hassan Rouhani a dévoilé le dernier missile sol sol de production nationale samedi, disant que ces armes étaient nécessaires pour la "défense", en dépit des actions offensives constantes de son pays dans toute la région, le plus récemment dans des attaques à la roquettes contre Israël jeudi.

Le Fateh 313, un missile balistique avec une portée de 500 kilomètres, aurait des capteurs et une technologie plus avancés, selon le site des gardiens de la révolution iraniens.

Il a été déployé un peu plus d’un mois après que l’Iran a conclu un accord sur son nucléaire, qui nécessite de freiner des éléments clés de son programme nucléaire en échange d’une levée des sanctions économiques.

Le missiles a été le "jour de l’industrie de la défense", un événement annuel qui met en valeur le matériel de la dictature islamique, et au cours duquel un nouveau jet de combat destiné à lutter contre Israël a été déployé par l’armée de l’air iranienne.

"Un pays faible incapable de confronter et de se défendre contre la puissance militaire de ses voisins et ennemis ne peut pas prétendre à rechercher la paix," a dit le président iranien dans un discours télévisé.

"La stratégie de l’Iran est basée sur la défense et la dissuasion. La première ligne est occupée par les diplomates, la seconde par les généraux. Les diplomates doivent être soutenus par les généraux. Si ils échouent, ce sera au tour des généraux d’intervenir," a-t-il dit, disant clairement que l’action militaire suivra l’échec de la diplomatie.

Plusieurs versions du missile Fateh ont été produites au cours des dernières années. Le modèle 313 a été testé avec succès et est prévu pour une production de masse.

L’Iran a promis de faire fi de la résolution de l’ONU passant l’accord nucléaire, dans laquelle l’Iran est tenu de ne pas tester de missiles balistiques à longue portée qui peuvent être utilisés pour transporter une charge nucléaire. Le régime islamique a clairement fait savoir qu’il a l’intention de tenir de tels tests.

Malgré les déclarations disant le contraire, les missiles balistiques iraniens à longue portée sont bien capables de transporter une ogive nucléaire selon les rapports internationaux, en particulier les missiles Shahab 3 et Sejjil 2.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité