Des scientifiques reprogramment l’ADN afin d’empêcher la mort

Publié par Esprit Science Métaphysiques
Le 8 février 2015 à 10:49
Visites :
56 2

De nombreuses espèces animales différentes vivent soit très longtemps soit elles ne meurent pas de vieillesse. Par exemple, il y a les tortues et les homards qui vivent plus de 130 ans naturellement et qui ne meurent généralement pas, sauf s’ils sont malades ou s’ils sont tués.

Quand nous avons fini de grandir, nos cellules finissent par ne plus se répliquer. Un scientifique nommé Leonard Hayflick a compris que chacune de nos cellules se divise environ 50 fois, puis elles arrêtent. Une fois que toutes nos cellules arrêtent de se répliquer nous commençons à nous détériorer, puis nous finissons par mourir. Cette découverte a démontré qu’en réalité nous sommes programmés pour mourir biologiquement.

Des scientifiques du monde entier sont à la recherche du secret pour reprogrammer nos cellules afin que nous puissions contourner cette règle et que nous trouvions un moyen pour que l’homme ne meurt plus de vieillesse.

Selon les recherches sur les vers et les souris, nous pouvons allonger notre vie en changeant nos codes génétiques. Il y a des gènes très spécifiques dans notre corps qui nous font grandir, et d’autres gènes qui nous aident à préserver notre santé et à lutter contre les maladies. Quand nous deviendrons adultes, nous devrions être capables de transférer l’énergie de nos gènes de croissance vers nos gènes de préservation, ce qui doublerait notre durée de vie.

(...) l’étude sur la durée de vie prend beaucoup de temps, et il faudra un certain temps avant que les scientifiques soient éthiquement et technologiquement capables de changer les gènes d’un être humain pour nous aider à vivre plus longtemps. Ainsi, jusqu’à aujourd’hui le secret pour avoir une vie longue et heureuse est de rester actif et en bonne santé.

Quant à votre alimentation, jetez un œil à votre apport calorique. Selon les scientifiques, les souris qui consomment trop de calories ont une espérance de vie réduite. Est-il possible que nous mangions plus que nécessaire ? Est-ce qu’une alimentation excessive pourrait raccourcir notre vie ? Si vous regardez l’épidémie d’obésité dans les pays développés, vous pouvez constater que nous consommons probablement plus que nécessaire. Peut-être qu’en diminuant l’apport calorique, cela nous aiderait à vivre plus longtemps et en meilleure santé.

Voici une image trouvée sur le web. Regardez la comme une théorie intéressante et voyez ce que vous pensiez.

Cette image semble indiquer qu’en consommant moins vous avez des fréquences d’énergie plus élevées, vous êtes plus connecté avec la lumière et vous êtes potentiellement plus heureux et en meilleure santé.

Peut-être que cette image montre l’évolution de l’humanité dans son ensemble. Qu’en pensez-vous ?


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité