CHATONS – Anonymous pirate les comptes Twitter et Flickr de Pyongyang

Redigé par Le Monde
Le 5 avril 2013 à 08:31
Visites :
56 2

Loin d’angoisser les Anonymous, les menaces nord-coréennes n’ont fait que titiller l’ardeur des hacktivistes à pirater les sites contrôlés par Pyongyang.

Anonymous raille Kim Jong-un en le surnommant "Nuke Nuke Mickey Lover".

L’opération #OpFreeKorea a commencé la semaine dernière, lorsque des membres se réclamant du collectif de pirates informatiques ont déclaré s’être emparé des mots de passe de 15 000 utilisateurs d’uriminzokkiri.com, le site d’information du régime.

Cette fois-ci, les pirates ont pris le contrôle des comptes Twitter et Flickr nord-coréens, caricaturant Kim Jong-un en petit porc inspiré par Disney.

Capture d’écran à 9h30 jeudi du compte @uriminzokkiri

Le compte @uriminzokkiri grouillait ainsi de liens hostiles au régime dans la nuit de mercredi à jeudi, les hackers prenant soin de rendre impossible la connexion à six sites dédiés à Pyongyang. Dans une note publiée sur Pastebin.com, les Anonymous expliquent comment une poignée de leurs membres a pu déjouer la censure informatique du régime :

"Nous avons quelques membres sur le terrain qui ont réussi à ramener le vrai Internet en Corée du Nord, grâce à une série de répéteurs Wi-Fi longue distance. Nous avons aussi accès à des lignes téléphoniques nord-coréennes connectées en bas débit au réseau local Kwangmyong [l’Internet censuré du régime]. Ensuite deux gars ont réussi à connecter entre eux Internet et Kwangmyong".

Une opération délicate si l’on en croit les Anonymous, rapportant les tentatives de blocage de la cyber-armée nord-coréenne et la fragilité du Réseau. "Dès que les connexions seront stabilisées, nous allons injecter des chatons et du porno sur le Réseau", promettent ainsi les pirates en gage de leur réussite.

Toutefois, comme le note le site Thenextweb.com, on ne sait pas encore si les pirates informatiques ont véritablement l’accès dont ils se vantent. En effet, dans la mesure où la plupart des sites nord-coréens ne sont pas basés en Chine, leur piratage ne nécessite pas d’hacktivistes sur le terrain. La prochaine grosse action devrait avoir lieu le 19 avril.

Mise à jour : Des lecteurs dans les commentaires nous signalent que le leader coréen n’est pas caricaturé en simple porc. Il prend en fait l’aspect de Zhu Bajie, un personnage monstrueux de la mythologie chinoise, armé de son râteau à neuf dents. Merci à eux !


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité