WFSA lance une alerte : Très peu d’anesthésiologues en Afrique

Redigé par IGIHE
Le 16 octobre 2017 à 12:04

La WFSA (World Forum of Societies of Anesthesiologists) vient de publier son rapport 2015/16 dans lequel il recommande à l’Afrique Subsaharienne de redoubler d’effort pour former le plus d’anésthésiologues possible pour le bien des malades devant subir la chirurgie.
Le rapport fait état d’un anesthésiologue pour 100.000 habitants en Afrique Subsaaharienne au moment oû ils sont 20 pour 100.000 dans les pays développés.
Le Rwanda ne dispose que de 19 médecins anesthésiologues qui sont affectés (...)

La WFSA (World Forum of Societies of Anesthesiologists) vient de publier son rapport 2015/16 dans lequel il recommande à l’Afrique Subsaharienne de redoubler d’effort pour former le plus d’anésthésiologues possible pour le bien des malades devant subir la chirurgie.

Le rapport fait état d’un anesthésiologue pour 100.000 habitants en Afrique Subsaaharienne au moment oû ils sont 20 pour 100.000 dans les pays développés.

Le Rwanda ne dispose que de 19 médecins anesthésiologues qui sont affectés uniquement dans des hôpitaux de référence dont l’Hôpital Roi Fayçal,Hôpital Militaire de Kanombe, Centre Hospitalo universitaire de Kigali et de Butare, et les hôtitaux de Ruhengeri et de Kibungo, a dit Mme Jeanne d’Arc Uwambazimana, Présidente nationale des Anesthésiologiques du Rwanda.

S’entretenant avec IGIHE, elle a nourri l’espoir selon quoi les 250 anesthésistes diplomés A1 et Ao du Collège de Médecine et des sciences de Santé près l’Université du Rwanda font de bonnes prestations dans tous les hôpitaux et Centres de santé du pays. "Ils font appel à nous pour les guider en cas de difficultés dans leurs services", a-t-elle dit.

"Les cas deséspérés nous sont envoyés", a-t-elle ajouté tout en promettant que dans quatre ans, la formation post-graduate qui a déjà commencé au CHUK aura formé 20 autres anésthésiologistes qui viendront renforcer les équipes existantes dans les services de santé du pays.

Les statistiques de l’OMS disent que chaque année 234 millions de malades subissent des opérations chirurgicales, sept millions deviennent des handicapés pour des erreurs chirurgicales commises et un million en meurt.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité