Voici les hashtags qui vous encouragent à vous aimer comme vous êtes

Redigé par Marie Claire Dorking
Le 29 septembre 2017 à 09:00
Visites :
56 2

Les moqueries sur l’apparence représentent actuellement un vrai problème. Demandez à Rihanna. Mais les guerrières fières de leurs corps ne sont pas prêtes à laisser les moqueurs s’en tirer comme ça.

Trop grosse, trop mince, trop ‘plantureuse’, pas assez ! Vous avez probablement été la victime de négativité à ce sujet à un moment ou un autre de votre vie, indépendamment de la taille et des formes de votre corps.

Une idée bien précise de la perfection esthétique nous a été imposée pendant des années, cette apparence ‘correcte’ que nous devrions toutes avoir… Toute personne qui ne correspond pas à ces critères strictes retrouve ses ‘imperfections’ scrutées par les autres.

La déception associée à ce type de commentaires est souvent involontaire, mais le résultat reste le même, et impose une pression qui pousse les femmes à respecter certains critères de beauté.

De nombreuses personnes ont décidé de mettre ce problème en avant en partageant les commentaires qu’elles ont reçus à propos de leurs corps à l’aide du hashtag #TheySaid (ilsontdit)

Le mouvement a été lancé par Sally Bergesen, qui a publié un commentaire moqueur que son père lui a confié lorsqu’elle n’avait que 12 ans, encourageant ainsi les autres à partager leurs propres expériences sur les réseaux sociaux.

« ‘Continue à manger comme ça et tu vas te faire appeler Bouboulle’, mon père quand j’avais 12 ans. RT et partagez les commentaires moqueurs que vous avez reçus. #TheySaid », a-t-elle confié sur Twitter.

Des centaines de femmes ont alors pris le relais en utilisant le hashtag afin de révéler les commentaires moqueurs dont elles avaient été la cible, prouvent que ce genre de choses arrive vraiment à tout le monde.

Le partage de ces expériences a pour d’encourager les femmes, mais le mouvement #TheySaid ne consiste pas uniquement à publier des commentaires du passé. Il s’agit aussi d’aider les femmes à apprendre à passer au dessus des commentaires négatifs.

Sally a demandé aux autres femmes de partager sur Twitter les réponses qu’elles auraient aimé donner, suite au succès viral du premier tweet, afin d’inspirer les autres à savoir comment réagir dans le futur.

« Quelles réponses pouvons-nous offrir à nos sœurs ? » Je commence : « En réalité, tous les corps sont différents et je suis comme je m’aime #TheySaid », a confié Sally.

D’autres femmes continuent de partager leurs incroyables réactions à l’aide du hashtag #SheSaid (elleadit).

Dites-leur, les filles !

Et le groupe de hashtags #TheySaid #SheSaid n’est pas l’unique mouvement viral qui encourage les autres à se sentir bien dans leur peau en ce moment. La blogueuse et experte en santé mentale Positively Kate a pour mission d’aider les femmes à se lancer et à se sentir fières de leur corps.

Kate partage régulièrement des posts encourageants à ses près de 15 000 followers, et son dernier hashtag en date est probablement le plus encourageant.

La blogueuse souhaite encourager les autres à #JiggleForJoy (seremuerpours’amuser) grâce à une vidéo d’elle en train de danser en maillot de bain.

En légende, Kate évoque ses problèmes avec un trouble alimentaire et explique qu’elle a effacé la video à sept reprises avant de finalement la laisser en ligne.

« Mon corps est parfait, peu importe ce que pensent mon esprit et les autres », écrit-elle.

« Mon corps est entier. Mon corps est beau. Et mon corps (tout entier) est digne d’être aimé. Tout cela s’applique à vous, mes belles guerrières ».

« Alors, cher Trouble Alimentaire qui me prend la tête depuis un moment, va te faire fou***. J’ai décidé de #jiggleforjoy et, franchement Trouble Alimentaire, tu ne pourras pas m’arrêter ».

Exclusif
Voici les hashtags qui vous encouragent à vous aimer comme vous êtes et qui font actuellement fureur sur les réseaux sociaux
Style International Editors
Yahoo Noticias
Yahoo Style France•6 juin 2017
Deux nouveaux hashtags qui vous encouragent à être fière de votre corps sont en train d’inonder les réseaux sociaux et internet [Photo : Instagram/positively.kate]

Les moqueries sur l’apparence représentent actuellement un vrai problème. Demandez à Rihanna. Mais les guerrières fières de leurs corps ne sont pas prêtes à laisser les moqueurs s’en tirer comme ça.

Trop grosse, trop mince, trop ‘plantureuse’, pas assez ! Vous avez probablement été la victime de négativité à ce sujet à un moment ou un autre de votre vie, indépendamment de la taille et des formes de votre corps.

Une idée bien précise de la perfection esthétique nous a été imposée pendant des années, cette apparence ‘correcte’ que nous devrions toutes avoir… Toute personne qui ne correspond pas à ces critères strictes retrouve ses ‘imperfections’ scrutées par les autres.

La déception associée à ce type de commentaires est souvent involontaire, mais le résultat reste le même, et impose une pression qui pousse les femmes à respecter certains critères de beauté.

De nombreuses personnes ont décidé de mettre ce problème en avant en partageant les commentaires qu’elles ont reçus à propos de leurs corps à l’aide du hashtag #TheySaid (ilsontdit)

Le mouvement a été lancé par Sally Bergesen, qui a publié un commentaire moqueur que son père lui a confié lorsqu’elle n’avait que 12 ans, encourageant ainsi les autres à partager leurs propres expériences sur les réseaux sociaux.

« ‘Continue à manger comme ça et tu vas te faire appeler Bouboulle’, mon père quand j’avais 12 ans. RT et partagez les commentaires moqueurs que vous avez reçus. #TheySaid », a-t-elle confié sur Twitter.

Des centaines de femmes ont alors pris le relais en utilisant le hashtag afin de révéler les commentaires moqueurs dont elles avaient été la cible, prouvent que ce genre de choses arrive vraiment à tout le monde.

Le partage de ces expériences a pour d’encourager les femmes, mais le mouvement #TheySaid ne consiste pas uniquement à publier des commentaires du passé. Il s’agit aussi d’aider les femmes à apprendre à passer au dessus des commentaires négatifs.

Sally a demandé aux autres femmes de partager sur Twitter les réponses qu’elles auraient aimé donner, suite au succès viral du premier tweet, afin d’inspirer les autres à savoir comment réagir dans le futur.

« Quelles réponses pouvons-nous offrir à nos sœurs ? » Je commence : « En réalité, tous les corps sont différents et je suis comme je m’aime #TheySaid », a confié Sally.

D’autres femmes continuent de partager leurs incroyables réactions à l’aide du hashtag #SheSaid (elleadit).

Dites-leur ça, les filles : « Je peux perdre ou prendre du poids à volonté, mais difficile de se débarrasser d’un cœur de pierre ».

« Mes sœurs et ma valeur ne sont pas déterminées par un poids ». Ce que j’aurais dû dire.

Mon corps n’est qu’une simple représentation physique de moi-même. Ça ne représente pas QUI je suis

Dites-leur, les filles !

Et le groupe de hashtags #TheySaid #SheSaid n’est pas l’unique mouvement viral qui encourage les autres à se sentir bien dans leur peau en ce moment. La blogueuse et experte en santé mentale Positively Kate a pour mission d’aider les femmes à se lancer et à se sentir fières de leur corps.

Kate partage régulièrement des posts encourageants à ses près de 15 000 followers, et son dernier hashtag en date est probablement le plus encourageant.

La blogueuse souhaite encourager les autres à #JiggleForJoy (seremuerpours’amuser) grâce à une vidéo d’elle en train de danser en maillot de bain.

En légende, Kate évoque ses problèmes avec un trouble alimentaire et explique qu’elle a effacé la video à sept reprises avant de finalement la laisser en ligne.

« Mon corps est parfait, peu importe ce que pensent mon esprit et les autres », écrit-elle.

« Mon corps est entier. Mon corps est beau. Et mon corps (tout entier) est digne d’être aimé. Tout cela s’applique à vous, mes belles guerrières ».

« Alors, cher Trouble Alimentaire qui me prend la tête depuis un moment, va te faire fou***. J’ai décidé de #jiggleforjoy et, franchement Trouble Alimentaire, tu ne pourras pas m’arrêter ».

Ses vidéos ont été vues plus de 24 000 fois et ont reçu des centaines de commentaires de femmes la remerciant pour son attitude positive et rafraîchissante.

« J’en ai pleuré tellement je suis heureuse et reconnaissante », a confié un follower.

« Oui !!! Je vais me lâcher aujourd’hui ! Je ne voulais pas sortir du lit ce matin. Aujourd’hui va être une belle journée, car je l’ai décidé ! Il est temps de danser et de se préparer ! Merci d’avoir partagé ça ! », a ajouté une autre.

Alors, les filles qui ne sont actuellement pas super heureuses de leur corps, que diriez-vous d’une petite séance où on se bouge pour s’amuser. Et si vous recevez des commentaires négatifs, inspirez-vous du hashtag #SheSaid pour répondre du tac au tac.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité