Tout savoir sur les grincements de dents la nuit : un problème très sérieux

Redigé par Yahoo
Le 29 septembre 2017 à 07:00
Visites :
56 2

Grincer des dents pendant son sommeil ne semble pas faire partie des gros problèmes de la vie, mais saviez-vous que grincer des dents et serrer la mâchoire pendant la nuit n’avaient pas uniquement un impact sur nos petites quenottes ?

Des statistiques récentes confient que six millions de britanniques souffriraient de bruxisme, le terme médical officiel pour décrire cette maladie caractérisée par des grincements de dents et la contraction de la mâchoire. Les conséquences de ce trouble peuvent aller de ‘légèrement gênantes’ à ‘particulièrement dangereuses’. Les femmes sembleraient également particulièrement touchées par ce problème (Chrissy Teigen a récemment révélé qu’elle portait un protège-dents afin d’arrêter de grincer des dents !)

Mais, quelle est la cause de cette maladie ?

« Les grincements de dents (bruxisme) ont généralement lieu pendant la phase de sommeil (dans 80 % des cas), et 70 % des cas seraient liés à l’anxiété ou au stress », confie Dr Mervyn Druian du centre The London Centre for Cosmetic Dentistry.

« Au niveau des opérations, nous remarquons que la majorité de nos patients atteints de bruxisme sont des femmes qui ont de grandes carrières et qui sont âgées entre 30 et 40 ans ».

Ce trouble est appelé « grincement » de dents, mais le Dr Druian précise qu’une personne touchée a surtout tendance à crisper la mâchoire, et que c’est cette action qui est à l’origine d’effets secondaires sérieux.

« Notre mâchoire est conçue pour mâcher, pas pour être serrée comme ça. Des troubles dentaires peuvent donc survenir au bout d’un certain temps, ce qui inclut la dégénérescence des articulations et le risque d’arthrose », explique-t-il.

« Vos dents en prennent un coup, mais vous risquez également de finir avec une mâchoire carrée à cause de l’usage excessif des muscles de la mâchoire ».

Grincer des dents régulièrement peut également entraîner des problèmes buccaux dangereux, parallèlement à l’apparition de muscles de la mâchoire surdimensionnés. Les problèmes sur le court terme incluent les maux de tête, les gencives enflammées, les douleurs de la mâchoire, les épaules tendues, les troubles du sommeil…

Cependant, des effets encore plus néfastes comme l’usure de l’émail, les dents qui cassent et qui tombent, ou l’apparition du « Temporomandibular Joint Disorder (TMJ) » (le syndrome algo-dysfonctionnel de l’appareil manducateur SADAM) peuvent survenir avec le temps. Les symptômes du SADAM comprennent les maux de tête, les vertiges, la sensibilité de la mâchoire et des cliquetis ou des bruits secs lors de l’ouverture de la mâchoire. Quand même !

Heureusement, certaines solutions permettent de limiter les grincements quotidiens, comme par exemple traiter la cause sous-jacente du problème : votre stress !

« Nous recommandons toujours à nos patients de trouver des moyens de réduire leur niveau de stress, en plus d’encourager les bilans dentaires réguliers (afin de surveiller l’état des dents) », confie le Dr Druian. « Il peut s’agir de suivre des cours de yoga, de diminuer sa consommation d’alcool ou de tabac, de parler à quelqu’un et même de modifier ses habitudes de sommeil afin d’essayer d’incorporer un peu de temps pour ‘soi’ ».

Le stress vous fait-il grincer des dents ?

Il existe d’autres méthodes pour essayer d’arrêter de grincer des dents, d’après le dentiste des célébrités Dr Richard Marques de Wimpole Street Dental. « Vous pouvez obtenir un protège-dents sur mesure afin de protéger vos dents, et l’hypnothérapie peut vous aider à arrêter de grincer des dents en poussant votre subconscient à corriger cette habitude », explique-t-il. « L’acupuncture est une autre méthode qui permet de soulager les tensions de la mâchoire, et une autre solution consiste à recevoir des injections de Botox dans la mâchoire afin de détendre les muscles ».


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité