IGIHE.com \BB santé
Les jeunes nés dans les années 1990 ont moins de relations sexuelles que leurs aînés
Publié le 3-08-2016 - à 15:45' par IGIHE

Les jeunes adultes des générations Y et Z ont moins de rapports sexuels que leurs parents au même âge. Une inactivité sexuelle que les applications de rencontre en ligne ne parviennent pas à contrer.

Jeunesse ne rime pas toujours avec activité sexuelle débordante. Selon des chercheurs en psychologie et en sexualité des universités américaines de San Diego, de Florida Atlantic et de Widener, les jeunes nés dans les années 1980 et 1990 constituent la catégorie de population la moins active sexuellement. L’étude publiée dans la revue Archives of Sexual Behavior montre que la "génération Y" (née dans les années 1980) et la "génération Z" (née dans les années 1990) seraient les plus inactives sexuellement depuis la génération née dans les années 1920.
Trop de temps sur internet limite les relations sexuelles

Pour arriver à ces conclusions, les chercheurs se sont appuyés sur les réponses de 26 707 participants à la General Social Survey, une vaste enquête américaine. Ils ont alors noté que 15% des 20- 24 ans (nés dans les années 1990) révélaient ne pas avoir eu de partenaire sexuel depuis l’âge de 18 ans, contre seulement 6% des personnes nées dans les années 1960 et 1970 au même âge. Des résultats surprenants au regard de la libération des mœurs et de la culture dite "du coup d’un soir " largement portée par les applications de rencontre telles que Tinder. "Les applications de rencontre en ligne pourraient, en théorie, aider les générations Y et Z à trouver plus facilement des partenaires sexuels", souligne Jean Twenge, auteure principale de l’étude, sur le site Science Daily . "Cependant, la technologie peut avoir l’effet inverse si les jeunes passent tellement de temps en ligne qu’ils interagissent moins en personne et n’ont alors pas de relation sexuelle."
Pornographie, âge au premier mariage et peur du risque nuisent à la sexualité

Autre facteur expliquant cette inactivité sexuelle : l’obsession de la sécurité, caractéristique de cette classe d’âge, notamment en ce qui concerne les infections sexuellement transmissibles ( IST ). "C’est une génération très peu disposée au risque, et cette attitude peut influencer ses choix sexuels", détaille Jean Twenge. Parmi les autres facteurs expliquant cette faible sexualité des jeunes adultes, les auteurs de l’étude évoquent également un accès facilité à la pornographie , le nombre élevé de jeunes adultes vivant chez leurs parents ou encore l’augmentation de l’âge au premier mariage.

Avec topsante.com


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!