Les 7 meilleures plantes anti-âge

Publié par
Le 9 juillet 2017 à 07:27
Visites :
56 2

Nul besoin de dépenser des fortunes à la pharmacie. En tisanes, à saupoudrer sur les plats, et quelquefois en gélules, les plantes nous aident à rester longtemps en bonne santé. Découvrez les meilleures plantes anti-âge sélectionnées par le Pr Kurt Hostettmann, phytothérapeute.

Le gingembre

Incomparable pour stimuler les défenses immunitaires. De plus, le gingembre renforce le foie, régularise la digestion et aurait des vertus aphrodisiaques.

On le prend comment ? En infusion, une tasse à jeun le matin. Peler et râper environ 5 cm de gingembre frais pour une tasse d’eau bouillante. Laisser infuser dix minutes, filtrer et ajouter une cuillère à café de miel.

Le curcuma

C’est un anti-oxydant hors pair, qui ralentit le déclin des fonctions cognitives (y compris, semble-t-il, la maladie d’Alzheimer à son début). Recommandé aussi contre le cancer du côlon et la polyarthrite, il serait aussi efficace que les anti-inflammatoires sans les effets secondaires.

On le prend comment ? Utilisé comme une épice, il est mieux assimilé s’il s’accompagne de poivre ou de graisse. Sous forme de gélules (pharmacie) mieux vaut le prendre au cours du repas.

L’argousier

Il détient des records de vitamine C (30 fois plus que l’orange) qui booste le tonus.

On le prend comment ? Ses baies (cueillette personnelle ou magasins diététiques) sont moins acides après un passage au congélateur. Une cuillerée dans un yaourt sucré. Existe aussi en jus ou en sirop (pharmacies).

L’aronia

Ses fruits noirs offrent le meilleur pouvoir antioxydant du monde : ils contiennent trois fois plus d’anthocianes que le cassis ou la myrtille. Son action sur le mauvais cholestérol égalerait celle des médicaments. Il protège aussi les fonctions cognitives.

On le prend comment ? Une cuillère à soupe de baies séchées dans un yaourt nature au petit-déjeuner.

La rhodiole

Pour son action adaptogène qui permet de lutter contre les méfaits du stress et sa puissance antifatigue, supérieure encore à celle du ginseng.

On la prend comment ? En cure de deux semaines pour se remettre plus vite d’une période de surmenage ou de grosse fatigue. En gélules ou en comprimés, selon la posologie indiquée.

La sauge

C’est bon pour tout, notamment contre les infections, pour la digestion et contre les bouffées de chaleur. "Qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin", dit un dicton.

On la prend comment ? En tisane à la fin du repas, si possible fraîche cueillie de son jardin (1 g de feuille pour 200 ml d’eau).

Le romarin

Pour préserver les fonctions cognitives et aider l’organisme à lutter contre les infections.

On le prend comment ? Ajouter régulièrement 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle à un plat salé pour le parfumer ou l’inhaler via un diffuseur électrique (magasins bio). En Suisse, on le diffuse à l’essai dans des maisons de retraite. Mais jamais plus de 10 minutes toutes les 2 heures et pas plus de trois semaines d’affilée.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité