Le MIGEPROF pour l’éradication de la drogue chez les femmes rwandaises

Redigé par IGIHE
Le 29 janvier 2018 à 11:25

Le MIGEPROF (Ministère du Genre et promotion féminine) demande aux Rwandais et à la société civile de l’aider pour éradiquer la consommation de la drogue chez les femmes.

Il part des statistiques publiées par la police selon lesquelles sur 3.941 cas de commerce et de consommation de la drogue constituent 18% de tous les crimes enregistrés en 2017.

Il va sans dire que les femmes n’apparaissent pas trop dans ces crimes-là autant que les hommes mais le grand nombre de détenues est constituées de femmes preneuses ou distribuant la drogue, dit Nadina Gatsinzi Umutoni, Secrétaire Permanente près le Ministère du Genre et Promotion féminine.

"Les femmes sont souvenent visibles dans la chaîne de distribution de la drogue. Mais généralement quand on distribue, on consomme. Une femme qui s’adonne au commerce de cette drogue, empire davantage sa vie. Il faut éradiquer cette mauvaise tendance", a dit la Secrétaire permanente ce jeudi 25 janvier 2018 alors qu’elle participait au lancement officiel d’une ONG finnoise Kvinna till Kvinna opérant dans le plaidoyer pour la femme et la jeune fille.

La Ministre rwandaise de la Jeunesse, Rosemary Mbabazi, a récemment publié des chiffres alarmants selon lesquels 16.000 jeunes et 5.000 adultes consomment de la drogue.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité