IGIHE.com \BB santé
La sodomie est-elle encore tabou ?
Publié le 22-10-2016 - à 14:09' par IGIHE

Contrairement à ce que l’on imagine, la sodomie est une pratique qui existe depuis très longtemps.

Elle était notamment pratiquée par certaines femmes expertes qui l’utilisaient comme moyen de contraception. Au moins, lors d’un rapport anal, pas de risque de se retrouver enceinte. Quoique ! Il pouvait arriver qu’un spermatozoïde s’engouffre dans le vagin, les deux orifices étant tout de même assez proches et pour peu que la femme ait énormément lubrifié durant le rapport. Ces « petites bêtes » sont particulièrement agiles. Mais cela reste tout de même une exception. Autre raison pour laquelle certaines femmes pratiquent la sodomie et c’est encore le cas de nos jours ; pour rester vierge.

Un paradoxe certes, mais la notion de virginité reste encore très liée à la pénétration vaginale et à l’hymen qui doit rester intact jusqu’à la fameuse nuit de noces. Mais bien-sûr, les films pornographiques ont largement contribué à rendre la sodomie plus populaire. Presque tout le monde connait maintenant cette pratique. Les hommes tout particulièrement en sont friands. Elle arrive dans le peloton de tête de leurs fantasmes. Il faut dire que pratiquement tous les films x maintenant montrent des scènes anales. Cela ne semble plus choquer grand monde alors que la fameuse scène mythique du Dernier tango à Paris avait, en son temps, largement contribué à choquer les gens.

“Si aujourd’hui 68 % des femmes ont essayé la sodomie, seulement 57 % considèrent que ce fut une expérience positive”

Pour autant, la pratique de la sodomie reste encore assez marginale, du moins de manière régulière. Les derniers chiffres sont éloquents. Si aujourd’hui 68 % des femmes ont essayé la sodomie, seulement 57 % considèrent que ce fut une expérience positive. Ce qui fait tout de même 43 % qui n’ont pas apprécié. Alors bien sûr, la pratique se démocratise au fil des ans. Pour preuve, en 1970, les femmes n’étaient que 14 % à pratiquer la sodomie. En 1992, elles étaient 24 %. Le chiffre augmente à peu près proportionnellement avec la montée en puissance de la pornographie.

Alors bien sûr la sodomie est un acte intéressant, l’anus est une zone érogène et la pratique anale peut provoquer de la jouissance, seulement le problème c’est que les partenaires ne savent pas toujours très bien comment faire. Les hommes croient qu’il suffit de passer en force et les femmes inquiètes d’avoir mal se contractent ce qui forcément provoque des douleurs inutiles. En fait le rectum n’est pas fait pour fonctionner dans ce sens, il est fait pour expulser et non pour ingurgiter. Donc il faut pousser pour être pénétré par un doigt, un objet ou un pénis. Ensuite, il est préférable de faire une pause pour laisser la zone se décontracter avant d’aller plus profondément. La femme doit donner le tempo et l’homme doit le respecter.

“Je conseille plutôt de ne pas aborder le sujet à froid mais plutôt de profiter d’une relation sexuelle pour entrer dans le vif du sujet”

Une fois le membre entré, mieux vaut commencer par des va et vient lents. Evidemment, le lubrifiant est indispensable et il en existe des spéciaux notamment lorsqu’on utilise des préservatifs. Enfin, il faut éviter les jouets intimes classiques, il en existe des spéciaux appelés plug qui justement ont un rebord qui l’empêche d’être avalé par le rectum. Vous n’imaginez pas le nombre de personnes qui se sont retrouvées aux urgences parce qu’elles s’étaient amusées avec des objets divers et variés qui avaient été aspiré.

Enfin, certaines positions sont plus favorables. Les petites cuillères ont la préférence mais la femme venant s’assoir sur la verge est sans doute la plus confortable. Néanmoins, elle est souvent trop explicite pour les femmes alors que la position côte à côté semble plus appréciée. Je conseille plutôt de ne pas aborder le sujet à froid mais plutôt de profiter d’une relation sexuelle pour entrer dans le vif du sujet. Je pense qu’il vaut mieux d’abord utiliser un doigt voire la langue tout en s’occupant du clitoris ou du vagin. Enfin, il est impératif de ne jamais passer de l’anus au vagin. Qu’il s’agisse d’un doigt, d’un jouet ou d’un pénis

Avec yahoo.fr


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!