Urgent

La lumière artificielle, un vrai danger pour la santé .

Redigé par IGIHE
Le 18 juillet 2016 à 02:07

D’après une nouvelle étude de l’Université de Leyde, l’exposition nocturne à la lumière artificielle serait mauvaise pour la santé. Au programme : des troubles musculaires et osseux.
La nuit, vous n’arrivez pas à dormir dans le noir complet ? Vous avez besoin d’une petite lumière pour trouver le sommeil ? Prudence : selon une nouvelle étude de l’Université de Leyde (aux Pays-Bas), cette habitude pourrait être réellement mauvaise pour la santé.
"Chez l’être humain comme chez la souris, le cycle naturel (...)

D’après une nouvelle étude de l’Université de Leyde, l’exposition nocturne à la lumière artificielle serait mauvaise pour la santé. Au programme : des troubles musculaires et osseux.

La nuit, vous n’arrivez pas à dormir dans le noir complet ? Vous avez besoin d’une petite lumière pour trouver le sommeil ? Prudence : selon une nouvelle étude de l’Université de Leyde (aux Pays-Bas), cette habitude pourrait être réellement mauvaise pour la santé.

"Chez l’être humain comme chez la souris, le cycle naturel lumière/obscurité doit être préservé" explique Johanna Meijer, principal auteur de ces travaux publiés dans la revue spécialisée Current Biology . "Nous avons découvert que, lorsque ce rythme biologique est perturbé, les conséquences sur la santé sont importantes."

Les chercheurs ont mené une expérience sur un groupe de souris : pendant 24 semaines, celles-ci ont été exposées continuellement à une source de lumière artificielle. Résultat : au terme de l’expérience, ils ont observé des perturbations dans la zone du cerveau qui correspond au rythme circadien (le noyau suprachiasmatique, siège de la fameuse " horloge biologique ").
Des troubles musculaires et osseux

Cette perturbation a eu des conséquences très concrètes : au bout de 24 semaines, les souris présentaient une faiblesse musculaire anormale et leur densité osseuse (mesurée par ostéodensitométrie) était également moins importante que la moyenne. "Nous avons aussi observé des effets négatifs sur le système immunitaire, mais des études complémentaires seront nécessaires pour vérifier ce point."

Bonne nouvelle : les effets sont réversibles. "Lorsque nous avons rétabli l’alternance naturelle lumière/obscurité, ces soucis de santé ont disparu au bout de deux semaines" expliquent les chercheurs. Ils estiment que 75 % de la population mondiale est exposée à la lumière artificielle pendant la nuit.

On connaissait déjà les ravages de la lumière artificielle : baisse de la fertilité , troubles du sommeil , surpoids, problèmes dermatologiques... Et si on apprenait à dormir dans le noir complet, pour protéger notre santé ?

Avec topsante.com


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité