IGIHE.com \BB santé
Fatigue permanente, somnolence diurne excessive... C’est le cerveau qui souffre
Publié le 31-10-2016 - à 12:09' par IGIHE

Vous vous sentez fatigué en permanence ? Prudence : selon une nouvelle étude américaine, le manque de sommeil, la somnolence diurne et la fatigue permanente provoqueraient une atrophie de certaines zones du cerveau.

Vous vous sentez fatigué en permanence ? Vous souffrez de somnolence diurne excessive ("envie de dormir" pendant la journée), vous manquez de sommeil, vous ne vous sentez jamais complètement reposé ? Attention : selon une nouvelle étude menée par la Mayo Clinic in Rochester (aux États-Unis), la fatigue et la somnolence pourraient provoquer une atrophie de certaines parties du cerveau...

Ces travaux ont été menés en collaboration avec 1374 volontaires américains, des hommes et des femmes âgés de plus de 50 ans. Ceux-ci souffraient tous de fatigue récurrente et de somnolence diurne excessive, à des degrés de gravité divers. Après avoir répondu à des questionnaires concernant leurs habitudes de vie, les participants ont subi un examen IRM de leur cerveau et ont passé des tests cognitifs.
Le manque de sommeil, un poison pour l’organisme

Verdict : les volontaires qui présentaient les niveaux de fatigue et de somnolence diurne les plus élevés étaient aussi ceux qui obtenaient les plus mauvais scores aux tests cognitifs (repérage spatio-temporel, mémoire à court et à long terme...).

"Chez ces personnes, nous avons observé une atrophie de certaines zones cérébrales, ce qui correspond à un vieillissement prématuré du cerveau ", explique Diego Z. Carvalho, principal auteur de ces travaux publiés dans le journal scientifique Sleep . "Les participants qui souffraient de fatigue récurrente et de somnolence diurne excessive présentaient ainsi plus de risques que les autres de développer la maladie d’Alzheimer. En outre, le risque de décès prématuré était également plus élevé."

En France, l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) recommande de dormir au moins 7 heures par nuit. Or, 1 actif sur 3 ne dort pas suffisamment et connaît des épisodes de somnolence pendant la journée. Le manque de sommeil augmente de 30 % le risque d’obésité et de 48 % le risque d’infarctus, multiplie par 3 le risque d’hypertension et par 4 le risque de faire un AVC. Aller hop, au lit !

Avec topsante.com


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!