Dr Eric Delaporte (chercheur à l’Inserm) : la vie après Ebola

Publié par igihe
Le 4 février 2017 à 10:09
Visites :
56 2

Plus de trois ans après la découverte du virus Ebola en Afrique de l’Ouest, qui a tué quelque 12.000 personnes, l’heure est au bilan. Et malgré un nombre de décès sans précédent, on recense 17.000 survivants. Les ¾ de ces rescapés déclarent encore avoir des symptômes plusieurs mois après la fin de l’épidémie. Des résultats obtenus grâce au suivi de centaines de personnes contaminées et observées au CHU de Donka, en Guinée, en collaboration avec l’Inserm et l’Institut de recherche pour le développement. Le docteur Eric Delapote, chercheur à l’Inserm, auteur de cette étude, répond aux questions de RFI.

« 27% des survivants d’Ebola sont victimes de stigmatisation, avec un impact très important comme dans le VIH : l’isolement, la perte de l’emploi. D’où la précarité, la dépression, les douleurs, etc... »

Avec rfi.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité