Urgent

Des réfrigérateurs banque de sang pour les hôpitaux de l’Ituri

Redigé par IGIHE
Le 12 septembre 2016 à 07:35

Le gouverneur de province de l’Ituri, Jefferson Abdallah Pene Mbaka, a remis samedi 10 septembre à la division provinciale de la Santé des réfrigérateurs destinés à conserver les poches de sang et les réactifs. Selon le médecin chef de division de la santé en Ituri, ces appareils vont aider les hôpitaux à bien conserver le sang pour sauver des vies notamment des femmes enceintes soufrant du paludisme et les enfants anémiques.
Ces frigos seront distribués aux trente-six hôpitaux répartis dans (...)

Le gouverneur de province de l’Ituri, Jefferson Abdallah Pene Mbaka, a remis samedi 10 septembre à la division provinciale de la Santé des réfrigérateurs destinés à conserver les poches de sang et les réactifs. Selon le médecin chef de division de la santé en Ituri, ces appareils vont aider les hôpitaux à bien conserver le sang pour sauver des vies notamment des femmes enceintes soufrant du paludisme et les enfants anémiques.

Ces frigos seront distribués aux trente-six hôpitaux répartis dans vingt-et-une zones de santé de l’Ituri. Il s’agit de 63 réfrigérateurs pour la conservation du sang et 30 pour les réactifs, fonctionnant sous système solaire.

Dans le même lot on retrouve aussi des kilomètres à froid, 63 pièces de lit de prélèvement, 42 chronomètres, 42 balances, 42 pèse-personnes et les tensions-mètres.

« Quand on donne [de son] sang, il y a beaucoup plus de risques de transmettre soit le VIH ou le paludisme. Avec le système de banques de sang, on a le temps d’analyser tous les sangs qui sont propres », a indiqué le chef de division provinciale de la santé, docteur Louis Tshulo. Il a cependant fait état d’un taux faible des donneurs bénévoles du sang en Ituri, soit 21%.

Jefferson Abdallah Pene Mbaka a estimé que la remise de ces réfrigérateurs visait à lutter contre la mortalité due au manque du sang, avant d’appeler les prestataires à en faire un usage rationnel.

Ce projet, qui date de 2014, se réalise grâce à la coopération RDC-Fonds mondial. Le deuxième lot de ces équipements est encore sous douane à Mombasa au Kenya, selon des sources officielles.

Avec radiookapi.net


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité