Des oncologues rwandais formés par des experts médecins de Harvard

Redigé par Olga Ishimwe
Le 9 novembre 2017 à 12:42

La faculté de médecine de Harvard de la prestigieuse université de Harvard aux États-Unis, a accepté de former plus de 20 oncologues du Rwanda au cours des prochaines années.

A cet effet, Un mémorandum d’accord a été signé mardi, le 7 novembre, entre le ministère de la Santé et la faculté de médecine de Harvard par l’intermédiaire de « Harvard Catalyst », le centre des sciences cliniques de l’école de médecine.

L’accord a été signé en marge de la conférence internationale sur le cancer en cours à Kigali.

Après avoir signé l’accord, le professeur Wilfred Ngwa, directeur du Global Health Catalyst au Centre de cancérologie de Harvard, a déclaré que le premier objectif de la collaboration était d’assurer l’éducation et la formation dans les insions medicaux du pays comme l’hôpital militaire du Rwanda.

Ngwa a également noté que l’accord inclura un partenariat dans la recherche sur le cancer qui aidera à soutenir des projets de recherche au Rwanda, et qu’il aidera les Rwandais dans l’usage de la haute tecnologie dans le domaine de la medecine, en particulier la télémédecine où, les médecins peuvent envoyer entre eux des images pathologiques quand ils ont besoin d’un avis quelconque sur un diagnostic.

Il a salué les bonnes politiques de leadership du gouvernement rwandais ainsi que le ministère de la Santé qui, selon lui, est « vraiment ouvert aux collaborations ».

Dr Diane Gashumba, ministre de la Santé, a qualifié cette collaboration de « renforcement de capacité des médecins locaux qui leur permettra de prendre soin des patients atteints de cancer » et de soutenir la gestion globale du cancer par les TICs.

Établie en 1782, Harvard est la troisième plus ancienne école de médecine des États-Unis.


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité