Cancer du sein : des chiens renifleurs pour le détecter ?

Publié par IGIHE
Le 21 juin 2016 à 11:22
Visites :
56 2

DÉPISTAGE – Dès septembre prochain, des bergers malinois vont être entrainés à reconnaître l’odeur de la tumeur. Non invasive et peu coûteuse, cette nouvelle méthode pourrait révolutionner le dépistage de la maladie.

Des chiens qui ont du flair ! Thor et Nykios sont des bergers malinois en pleine reconversion professionnelle. Entraînés à détecter la présence de stupéfiants, c’est désormais l’odeur de tumeurs qu’ils vont devoir capter. Cette étude préliminaire, financée à hauteur de 100.000 euros par l’Institut Curie, devrait commencer dès le mois de septembre. L’objectif est bien précis : développer de nouvelles méthodes de dépistage du cancer du sein.

► D’où vient le projet ?

L’idée part d’un constat : les chiens sont doués pour détecter certaines cellules cancéreuses grâce à leur flair. Une étude autrichienne, menée en 2012, montre ainsi que les canidés sont capables de reconnaître, avec un taux de réussite de 70%, un cancer du poumon simplement en reniflant l’haleine des patients. Une découverte qui a inspiré en partie l’entreprise cynophile ITDC (Haute-Vienne) qui s’est associé à l’Institut Curie pour développer le projet Kdog. L’institut a réussi à collecter les 100.000 euros nécessaires à cette étude grâce à une campagne de financement participatif

Metronews.fr


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité