17500 grossesses non désirées pour adolescentes rwandaises en 2016

Redigé par IGIHE
Le 17 mai 2017 à 02:08
Visites :
56 2

Le Ministère rwandais du Genre et de la promotion féminine vient de publier des statistiques montrant que 17500 adolescentes entre 17 et 19 ans encore sur les bancs de l’école ont attrapé des grossesses non souhaitées. Cela a eu pour conséquence l’abandon des études et une vie précaire.

C’est ce qu’a déclaré la ministre Espérance Nyirasafari (Genre et Promotion féminine) ce 16 mai 2017 alors qu’elle présentait devant la Commission Parlentaire du Budget l’avant projet du Budget de son ministère. Elle tentait de justifier un volet de budget relatif aux stratégies fermes de lutte contre les violences sexuelles faites aux jeunes filles.

"Dix sept mille enfants engrossées !!! Cette situation doit être prise comme un fléau national. Au cours d’une de mes descentes sur terrain en district de Gicumbi, il m’a été confié que la moyenne des jeunes filles enceintes était de 600", a dit l’Hon. Munyangeyo qui a recommandé des stratégies sérieuses de lutte contre ce phénomène.

Ce phénomène pose un problème sérieux qui s’ajoute à celle montrant une forte densité du Rwanda 445 habitants au Km2.

L’ inceste est l’autre face du problème. CLADHO (Collectif d’Associations de Défense des Droits de l’Homme) vient de publier récemment un rapport allant dans ce sens et montrant qu’en 2016, elles étaient 818 jeunes adolescentes enceintes de leurs proches parents (pères ou oncles).


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité