Urgent

10 conseils pour élever un enfant bien dans sa tête

Redigé par Léa Drouelle
Le 4 octobre 2017 à 06:00

Vous souhaitez élever votre enfant en le rendant fort mentalement afin qu’il puisse affronter les épreuves de la vie de la meilleure façon qui soit ? Ces 10 conseils précieux suggérés par Amy Morin- chroniqueuse pour le site Inc.com et auteur du livre 13 Things Mentally Strong Parents Don’t Do - vous aideront certainement.
1- Ne le considérez pas comme le centre de l’univers
Élever un enfant demande du temps. Alors, normal que notre petit bout de chou soit au centre de notre vie. Mais il faut se (...)

Vous souhaitez élever votre enfant en le rendant fort mentalement afin qu’il puisse affronter les épreuves de la vie de la meilleure façon qui soit ? Ces 10 conseils précieux suggérés par Amy Morin- chroniqueuse pour le site Inc.com et auteur du livre 13 Things Mentally Strong Parents Don’t Do - vous aideront certainement.

1- Ne le considérez pas comme le centre de l’univers

Élever un enfant demande du temps. Alors, normal que notre petit bout de chou soit au centre de notre vie. Mais il faut se rappeler que même si c’est l’une (voire la) des personnes les plus précieuses sur terre à nos yeux, ce ne sera pas forcément le cas pour les autres. Apprenez donc à votre enfant à s’intéresser et à s’ouvrir aux autres tout en tenant compte des sentiments de chacun. Cela ne pourra que l’aider dans ses futures relations sociales.

2- Ne le faites pas culpabiliser

Le fait de ressentir de la culpabilité peut se révéler très lourd à porter, surtout pour un enfant. C’est donc un sentiment à manier avec beaucoup de précaution. Si votre enfant culpabilise, expliquez-lui qu’il est normal de se sentir coupable quand il a mal agi,mais qu’il faut tenter de surmonter cette sensation, en essayant de rattraper la situation ou en l’encourageant à agir différemment la prochaine fois.

3- Ne laissez pas la peur dicter ses choix

La peur peut nous paralyser de bien des manières et peut parfois nous faire passer à côté des plus belles opportunités de la vie. Essayez donc de faire comprendre à votre enfant que le meilleur moyen de vaincre ses craintes, c’est d’y faire face.

4- Ne l’affranchissez pas de ses responsabilités

Dispenser un enfant des corvées ménagères (comme débarrasser son assiette après le dîner) peut paraître normal à vos yeux. "Après tout, ce n’est qu’un enfant", vous dites-vous. Mais plus vous l’habituerez à réaliser ce genre de tâches, mieux vous le préparerez à devenir un adulte concerné par le monde qui l’entoure et conscient de ses responsabilités. Au final, vous lui rendrez donc service.

5- Ne lui donnez pas tous les pouvoirs au sein de la famille

Laisser décider son enfant de ce que la famille va manger chaque soir ou l’autoriser à choisir la destination des prochaines vacances n’est probablement pas une bonne idée. S’il est important de laisser son enfant faire ses propres choix pour des situations qui le concernent exclusivement (comme par exemple choisir sa tenue vestimentaire le matin) l’apprendre à se plier aux règles lui inculquera les bonnes manières et la notion de hiérarchie. Des structures sociétales qu’il retrouvera tout au long de sa vie adulte et auxquelles il vaut donc mieux l’habituer dès son plus jeune âge.

6- Aidez-le à faire les bons choix plutôt que de le punir

"Je ne suis pas en colère contre toi, juste terriblement déçu". Quiconque a fait l’expérience d’entendre cette phrase de la bouche de l’un de ses parents sait à quel point ce genre de propos peut marquer un enfant. Le vôtre a fait une bêtise ? Expliquez-lui pourquoi il a mal agi et faites-lui comprendre que vous serez fière de lui s’il décide de s’excuser et de ne plus se comporter de la sorte à l’avenir. Si vous vous contentez de le punir, votre enfant ne se rendra pas compte de l’estime que vous lui portez et il risque de refaire la même bêtise une fois qu’il sera sûr d’échapper à votre contrôle. Vu sous cet angle, il faut bien admettre que la punition paraît beaucoup moins efficace.

7- Apprenez-lui à accepter pleinement (toutes) ses émotions

On sait à quel point il peut être difficile de voir son enfant souffrir. Mais le protéger des sentiments négatifs comme l’angoisse et la tristesse n’ira pas forcément dans son intérêt, car il risque d’avoir du mal à gérer ses émotions ou même carrément de les refouler. Quelles que soient l’intensité de ses émotions et la gravité de la situation, il est donc important de lui faire comprendre que ces mauvaises expériences font partie de la vie, qu’il n’est pas seul dans cette épreuve et que vous êtes là pour le soutenir.

8- Ne soyez pas constamment sur son dos

Vous avez tendance à vérifier trois fois que votre enfant a bien préparé son cartable, à corriger ses devoirs alors qu’il le fera le lendemain en classe ou encore à le harceler pour qu’il n’oublie pas de prendre ses affaires de gym ? Et si vous le laissiez faire ces choses tout seul de temps en temps ? S’il se trompe ou oublie quelque chose, dites-vous que cela l’incitera d’autant plus à faire attention la prochaine fois. Parfois, les aléas de la vie sont la meilleure école.

9- Acceptez le fait qu’il ne soit pas parfait

Encore une fois, nul besoin d’encourager votre enfant à être parfait. Il est très important qu’il apprenne à faire des erreurs. Sinon, il risque de tomber de haut le jour où il devra affronter un échec. L’autre conséquence peut aussi être que celui-ci sera incapable de se remettre en question en toute circonstance. Ce qui lui attirera probablement quelques problèmes.

10- Transmettez-lui vos valeurs les plus chères

Pas toujours facile de concilier vie familiale et vie professionnelle. Mais au milieu de ce tourbillon quotidien, il y a une chose que vous ne devez pas oublier : transmettre les valeurs de la vie qui vous sont chères à votre enfant. Quand il atteint l’âge de l’adolescence et qu’il doit faire ses propres choix, prenez du temps pour discuter avec lui de ses désirs et de ce qui déterminera son avenir. Faites-lui part des choses qui vous tiennent à coeur (tout en respectant ses propres valeurs). Encouragez-le par exemple à s’engager dans des actions humanitaires, à voyager à travers le monde, à militer pour la protection de l’environnement... Bref, transmettez-lui le plus de valeurs possibles afin qu’il puisse, une fois adulte, trouver un sens à son existence.

Avec Terrafemina


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité