IGIHE.com \BB santé
10 choses à savoir sur la fellation
Publié le 24-06-2016 - à 13:08' par IGIHE

Le pénis est-il sale ? Peut-on être infecté par une infection sexuellement transmissible en pratiquant une fellation ?... On détricote les idées reçues sur la fellation, si appréciée par les hommes, parfois boudée par les femmes.

Le pénis est sale

Faux  : le pénis, comme le vagin sont des zones propres qui contiennent par exemple moins de bactéries que la bouche. Chaque pénis a une odeur et un goût particulier qui reste très proches de celles de la peau. L’odorat et les phéromones jouent un rôle particulier dans l’attraction sexuelle. Cette compatibilité olfactive est l’expression inconsciente de l’attirance sexuelle.
Des études scientifiques prêtent des vertus santé au sperme

Vrai : antidépresseur, aliment minceur, aliment anti-âge, aliment anti-cancer... certaines études ont mis en avant les bienfaits santé du sperme . Si ces informations peuvent sembler farfelues, elles peuvent un bon moyen de dédramatiser le sujet délicat du sperme.

Il n’existe aucun risque de transmission d’IST par la fellation

Faux : la fellation pratiquée sans préservatif présente un risque très faible d’être contaminé par le virus du sida pour les deux partenaires. Mais attention, ce risque augmente dès que la personne qui pratique cette acte souffre de gingivite, de plaie buccale ou d’IST localisée dans la bouche (herpès, blennorragie, syphilis). Le virus se transmet par le liquide séminal ou le sperme qui entre en contact avec la muqueuse de la bouche. Il est donc fortement déconseillé d’avaler le sperme d’un partenaire non dépisté. Cette relation orale peut transmettre d’autre IST comme l’herpès, la syphilis, la blennorragie, le papillomavirus ou l’hépatite B. Il est recommandé de ne pas se brosser les dents avant une fellation.

Les caresses anales amplifient le désir pendant la fellation


Vrai :
si votre partenaire aime ce geste et apprécie les sensations qu’il procure. Il existe chez lui une petite zone érogène située sur le périnée, entre le scrotum et l’anus. Elle doit être stimulée par des caresses douces mais fermes afin de donner plus d’élan à l’ érection .
Effectuer des pressions sur la prostate, le point P, dissimulé dans l’anus peut augmenter le plaisir des caresses orales du pénis. A toujours faire avec consentement du partenaire.

Les hommes aiment regarder une femme leur pratiquer une fellation

Vrai : les hommes sont excités par les images. Regardez sa partenaire prendre du plaisir à lui pratiquer une fellation peut augmenter son excitation. Si vous n’êtes pas intimidée par ce genre de situation, vous pouvez lui rendre son regard et le regarder fermement dans les yeux. Détail pratique qui peut avoir son importance, ôtez bagues et bracelets pour éviter les contacts désagréables et pensez à vous attacher les cheveux...

Les préliminaires manuels augmentent le plaisir de la fellation

Vrai : les hommes aiment les surprises mais ne sont tout de même des animaux sauvages. Ils aiment les préliminaires . Et pour la fellation, comme pour tous les rapports sexuels, il est important de lui signifier votre désir, vos envies de lui faire plaisir et de partager un moment coquin. Les caresses sont donc des excellents préliminaires à la fellation et peuvent d’ailleurs accompagner la caresse orale.

Le gland est l’équivalent du clitoris

Vrai : vous n’arrivez pas à imaginer le plaisir que peut ressentir votre partenaire avec les caresses du gland ? Rappelez-vous que le gland pourrait être l’équivalent du clitoris . Cette zone extrêmement érogène apprécie les baisers, la succion, les douces caresses.

Multiplier la diversion fait durer le plaisir de la fellation

Vrai : alterner les zones de caresses et de succion permet de faire durer et multiplier le désir. Il est aussi important de changer de rythme, de pression. Intuitivement, transposez ce qui vous fait plaisir à l’autre et décryptez par ses réponses corporelles ses envies.

La salive est un excellent lubrifiant

Vrai : l’homme ne sécrète que très peu de liquide séminal. Or le contact à sec avec le gland et le frein du pénis (comme pour le clitoris) est désagréable. Comme la salive est un excellent lubrifiant sexuel, n’hésitiez à humidifiez avec vos doigts ou directement avec votre bouche les zones sensibles de votre partenaire. Pour un plaisir absolu, assurez-vous que le gland soit parfaitement humidifié.

La musculation peut augmenter le plaisir de la fellation

Vrai : pour profiter au mieux de la fellation comme des rapports sexuels, il est primordial de travailler le muscle PC, connu aussi sous le nom de muscle pubococcygien, est un ensemble de muscles en forme d’hamac, situé entre l’anus et les testicules. Une activité sexuelle régulière permet d’entrainer ces muscles sans le savoir, car ils se contractent involontairement pendant l’orgasme. Les exercices de Kegel de musculation du périnée sont efficaces pour les femmes et pour les hommes.

topsante.com


Kwamamaza
Commentaires

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!