Une protestation générale contre un pasteur d’église appelant à la haine contre les femmes

Redigé par IGIHE
Le 8 février 2018 à 04:36

Un pasteur Nicolas Niyibikora est intervenu sur une radio locale privée Radio Amazing Grace diffusant essentiellement des émissions à caractère religieux pour peindre la femme comme une créature divine qui a actuellement pris des habitudes des plaisirs de la chair, "de prostituée".


"La femme est mal appréciée de Dieu (...) Les femmes y sont pour beaucoup de chose dans la destruction du monde. Une femme est incapable de faire du bien. Abraham n’a pas pu sensibiliser les Egyptiens à la parole de Dieu à cause de sa femme qui l’a conseillé de se taire. Auditeur, sois prévenu du fait que Dieu ne porte pas dans son coeur la femme tout autant que les églises", dit le Pasteur semant ses hérésies à tout vent.

Elles sont tombées dans les oreilles grandement ouvertes de Mme Immaculée Ingabire, la présidente de Transparency International-Rwanda, qui n’a pas du tout digéré cette montagne de diffamation allant jusqu’à la qualifié de sommité qui n’a d’égale que la propagande médiatique génocidaire diffusée sur la radio incendiaire RTLM/ Radio Télévision Libre de Mille Collines de 1994 au Rwanda en proie à la chasse et tueries généralisées des Tutsi.

Le Pasteur peut être allé très loin dans son sermon. "Vous vous ne connaissez pas la femme. En fait je vais vous dire qui elle est. Quand Abraham devait remplir ce que Dieu lui avait ordonné de faire, c’est la femme qui l’a empêché de le faire. La femme est vicieuse, je le dis tout haut. Elle va à l’encontre des programmes et projets de Dieu (..) Lecteur, il faut que tu comprennes la nocivité de la femme", a ainsi continué le pasteur mettant en émoi et révoltant le CNF (Conseil National des Femmes Rwandaises).

Mme Jeanne d’Arc Kanakuze, Présidente nationale de Pro-Femmes Twese Hamwe
"C’est terrible ce qu’énonce ce pasteur. C’est purement la haine qu’il tente de cultiver dans ses auditeurs envers la femme. C’est exactement le même message que tenait RTLM durant le génocide des Tutsi de 1994 appelant les hutu à tuer les tutsi tout en décrivant intentionnellement leur caractère crapuleux", a dit Ingabire condamnant le Pasteur à subir les feux de toutes les femmes et de la justice rwandaises.

"Nous réagissons avec beaucoup d’amertume contre ceoui qui se dit Pasteur des âmes et professe une haine contre la femme, contre la mère ; des paroles lancées sur une radio que personne au monde n’oserait proférer. Nous à Pro Femmes Twese Hamwe, ne pouvons oser ne pas protester contre une telle chose", a dit Jeanne d’Arc Kanakuze, présidente de l’association Pro-Femmes Twese Hamwe intimant l’ordre à la Radio Amazing Grace qui lui a donné une tribune de lui redonner un temps d’antenne pour demander pardon et de se dédire.

Très rapidement, l’Eglise Adventistes du Septième Jour dont est issu le pasteur s’est déjà désolidarisé du contenu du sermon de ce pasteur et a décidé de déclarer que le pasteur en question ne fait pas partie de cette église.

La jeune dirigeante nationale des Guides du Rwanda mécontente des prestations du pasteur qualifié d’hérétique


Publicité

AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM

Publicité