IGIHE.com \BB Religion
L’Eglise catholique suspend les méthodes non naturelles de limitation des naissances
Publié le 30-08-2016 - à 08:49' par IGIHE

L’Eglise Catholique a suspendu son programme de planning famillial dans les centres de santé sous son contrôle. Les centres de santé de l’Eglise ne distribueront plus des outils de contrôle des naissances tels que comprimés, stérilets contraceptifs et des capotes.

C’est ce qu’a déclaré l’Evêque Philippe Rukamba du Diocèse catholique de Butare et Porte-parole de la Conférence des évêques du Rwanda.

"Les méthodes de contrôle des naissances, c’est un sujet délicat surtout que l’utilisation des stérilets a beaucoup d’ effets indésirables sur les patients. Nous pensons en plus qu’un couple de mariés devrait se connaître suffisamment et mari et femmese respecter mutuellement. C’est cela la philosophie de l’église catholique. Elle va avec une recommandation pour femmes-mères de l’allaitement prolongé de leurs nouveaux-nés", a dit l’Evêque montrant qu’il n’est pas faclle à l’église catholique, conservateur par excellence d’accompagner tous les programmes nationaux surtout les plus sensibles.

’Evêque a néanmoins déclaré à la presse que les programmes de sensibilisation au planning familial et à la limitation naturelle des naissances continueront dans ces centres de santé. Selon lui, il sera toujours enseigné à la femme la connaissance de son cycle menstruel afin qu’elle programme ses naissances mais aussi l’allaitement maternel prolongé pour une bonne santé du nourrisson.

Il est dit que cette décision de suspension des méthodes artificielles de planning famillial et limitation de naissances dans les Centres de santé de l’Eglise catholique avait été prise il y a trois ans mais elle n’avait pas suivi d’application.

L’Evêque Rukamba rejette toute injonction des pouvoirs publics contraire à l’éthique de l’église catholique en rapport avec les méthodes de contraception dont l’administration des comprimés, stérilets, capotes contraceptifs et autres procédés d’arrêt définitif de conception.

"Les citoyens ont leurs façons de limiter les naissances. Et puis, il y a beaucoup de centres médicaux dans lle pays. Il n’y a donc aucune raison que nous allions contre nos principes", a dit l’Evêque imperturbable contrant que les voies ecclésiales peuvent porter dangereusement atteinte à la logique d’un pouvoir populaire qui souhaite être épaulé par une société civile afin de limiter de forts taux de natalité comme on n’en connaît au Rwanda.


Kwamamaza
Commentaires

et qu’en est-il de l’avortement ? la loi rwandaise permet l’avortement dans 5 cas précis ; l’église impose-t-elle aussi sa charia même en cas de viol ? c’est inadmissible d’obliger une gosse de 14 ans violée par son prof de garder ce fruit du viol et de mettre ses études en péril ; non et 3 X non : l’église n’a pas ce droit !!!

cette décision va àl’encontre de la limitation des naissances pronée par les hautes autorités du pays ; et donc l’églisecatholique impose sa charia !!! mais qu’en est -il des méthodes dites naturelles ? on oe appeler le coïtus interruptus une méthode naturelles, ça rend les couples psychiquement détraqués ; et la méthode des temératures, on ose aussi aoppeler cela des méthodes naturelles ??? NON cela n’est pas naturel du tout : mettre un thermomètre avanr de faire l’amour ? pourquoi pas trois ave et trois pater ? on est vraiment dans l’absurde !!!


AJOUTER UN COMMENTAIRE

REGLES D'UTILISATIONS DU FORUM
Ne vous eloignez pas du sujet de discussion; Les insultes,difamations,publicité et ségregations de tous genres ne sont pas tolerées
Si vous souhaitez suivre le cours des discussions en cours fournissez une addresse email valide.
Votre commentaire apparaitra apre`s moderation par l'équipe d' IGIHE.com
En cas de non respect d'une ou plusieurs des regles d'utilisation si dessus, le commentaire sera supprimer. Merci!