Des dissensions au sein du PS Imberakuri sèment l’insécurité parmi les protagonistes
Publié le 29-01-2013 - à 12:35' par IGIHE

Après la publication d’un communiqué décidant de la démission de l’actuel Comité Directeur du parti PS Imberakuri dirigé par Christine Mukabunani, cette dernière a été entendue disant que les auteurs de ce Communiqué ne sont pas connus dans la direction du parti.

Pour l’immédiat, la Présidente Christine Mukabunani dit craindre pour sa sécurité personnelle par cette autre partie qui revendique la direction du parti.

Mme Mukabunani qui assume actuellement la présidence tournante du FFP (Forum de Concertation des Familles Politiques Agréées), déclare que les auteurs de ce communiqué ont été membres du PSI mais qu’ils en ont été chassés parce qu’ils semaient des divisions au sein du parti.

« Ils nourrissent des inquiétudes selon quoi notre parti pourra soumettre des candidatures pour les législatives prochaines et qu’ils en sont exclus. Ils ne veulent que semer la discorde dans les rangs du parti », a-t-elle déclaré à IGIHE.

Au nombre de ces auteurs, elle cite un certain Noël Hakizimpfura, ancien Secrétaire général du parti duquel il a été chassé en 2009 du temps où Me Bernard Ntaganda en était encore président.

« Il n’est jamais revenu demander pardon pour qu’il soit fait examen de sa demande. C’est dire que cette décision de son renvoi garde toujours son actualité », a-t-elle ajouté.

Pour ce qui est d’Augustin Niyitegeka, « celui-ci n’a été responsable de rien au sein du parti. Lui aussi a été radié des rangs du parti parce qu’il y semait de la zizanie », a-t-elle dit ajoutant que, depuis lors, toutes les structures du parti ont été révisées, que même les vieux statuts du parti qui mettaient les membres en différentes catégories ont été changées au point que tous les membres actuels du partis, qu’ils soient fondateurs ou nouveaux, sont tous égaux devant la nouvelle réglementation du parti.

Selon la nouvelle présidente du parti, depuis que Me Bernard Ntaganda a été emprisonné, certains membres qui occupaient des postes dans la structure du Comité Directeur du parti ne se sont plus présentés.

Ils ont donc été remplacés par le biais des élections, a-t-elle déclaré. « Ce que nous avons fait est légal et a été approuvé par le Conseil des Ministres », a-t-elle déclaré montrant par là une absence de dialogue et de tolérance au sein de son parti.

Pour ce qui est de sa sécurité personnelle, elle trouve que les nouveaux agissements de ses adversaires cachent des projets douteux au point qu’ils peuvent lui faire du mal au cas où ils n’arrivent pas à leurs objectifs.

Elle fait un rapprochement avec la tentative d’incendier sa propriété en 2011 qui, heureusement n’a pas abouti et dont l’auteur n’est autre que le même Noël Hakizimpfura.

« Nous ne nourrissons aucun projet criminel contre elle. Par contre elle a peur du document que nous avons rédigé dont elle a eu connaissance parce que son contenu est véridique », a déclaré Noël Hakizimpfura.

De retour de sa mission aux USA où elle était allée en tant observateur des élections présidentielles américaines, Mme Christine Mukabunani aurait été approchée par Pasteur Noël Hakizimpfura et Augustin Niyitegeka qui lui auraient demandé une somme d’argent en échange de quoi, ils renonçaient au parti, qu’à défaut de cela, elle devait les placer dans les postes de direction du parti.

Les deux personnalités souhaitent également figurer sur la liste des candidats députés qui sera dressée par le parti.

Commentaires

ANDIKA ICYO UTEKEREZA KURI IYI NKURU

AMATEGEKO AGENGA IYANDIKA RY'IGITEKEREZO CYAWE:
Witandukira kubijyanye n'iyi nkuru; wikwandika ibisebanya, ibyamamaza cyangwa bivangura; wikwandika ibiteye isoni,
Wifuza kubona byihuse ibivugwa/ibisubizo ku gitekerezo cyawe, andika email yawe ahabugenewe.
Igitekerezo cyawe kigaragara nyuma y'isuzuma rikorwa na IGIHE.com
Ibi bidakurikijwe igitekerezo cyanyu gishobora kutagaragara hano cyangwa kigasibwa, Murakoze!